Publicité

15 septembre 2021 - 15:31

SPVM

Victimes d'un ex-entraîneur de baseball et de hockey recherchées

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Les enquêteurs de la Section des agressions sexuelles du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) cherchent à identifier des victimes potentielles de Robert Litvack, un entraineur de baseball et de hockey travaillant dans l’Ouest de l’île de Montréal.

Il a comparu au palais de justice de Montréal le 3 août dernier pour des chefs d’accusation d’agression sexuelle, de contacts sexuels et d’incitation à des contacts sexuels. Les événements auraient été commis à la fin de l’année 2020 et en début d’année 2021.

Recherche de victimes potentielles

Robert Litvack fut entraîneur de baseball dans la région du lac St-Louis et administrateur pour l’Organisation du baseball de la région du Lac St-Louis entre 2008 et 2021.  Les enfants qu’il entraînait avaient entre 13 et 21 ans.  Il a également été personnel de banc et entraîneur pour l’Association de hockey mineur de Dollard-des-Ormeaux pendant une dizaine d’années, jusqu’en 2017. Le suspect est accusé d’avoir agressé sexuellement un de ses joueurs à qui il donnait des cours privés. Les enquêteurs ont des raisons de croire que l’accusé aurait pu faire d’autres victimes.

Robert Litvack est un homme blanc aux yeux pers, cheveux bruns courts et est âgé de 41 ans. Il mesure 1,78 m et pèse 93 kg. Il est d’origine anglophone et parle également le français.

Toute personne qui aurait été victime de Robert Litvack est invitée à se rendre à son poste de quartier ou à communiquer directement avec les enquêteurs de la Section des agressions sexuelles, au 514 280-8502.

Toute personne additionnelle qui souhaite partager de l’information à son sujet est invitée à communiquer, de façon anonyme et confidentielle, avec Info-Crime Montréal au 514 393-1133 ou via le formulaire de signalement disponible sur le site infocrimemontreal.ca. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.