Publicité

8 août 2021 - 10:50 | Mis à jour : 11:13

Utilisation interdite sans permis dans la région

Des feux d'artifice causent un autre incendie dans le Suroît

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Bien qu’ils sont appréciés par plusieurs, les feux d’artifice peuvent s’avérer dangereux surtout s’ils sont mal utilisés. C’est ce qui s’est produit ce samedi 7 août vers 21h15 à Saint-Zotique alors qu’un citoyen de la 68e Avenue a décidé de tenir un spectacle pyrotechnique qui s’est terminé par un incendie.

Saviez-vous qu’il est interdit d’utiliser des pièces pyrotechniques sans permis, tant dans la MRC de Vaudreuil-Soulanges que dans celle de Beauharnois-Salaberry? Les contrevenants à ce règlement s’expose à une amende.

Hier soir, un feu de broussailles a pris naissance sur une superficie de 1 000 pieds carrés sur un terrain voisin de la 68e Avenue  à la suite de l’atterrissage de l’un des feux d’artifice sur place. À l’arrivée des pompiers, le terrain, qui abrite de nombreuses quenouilles, était en flammes.

Selon des informations obtenues par Néomédia, les sapeurs ont craint, pendant un court moment, que les flammes se propagent à des résidences situées à proximité. Fort heureusement, Dame Nature s’est rangée du côté des pompiers. « L’absence de vents a beaucoup joué en notre faveur », témoigne le capitaine au sein du Service de sécurité incendie de Saint-Zotique, Alexandre Côté.

Pour maîtriser les flammes et éviter leur propagation, le Service de sécurité incendie de Rivière-Beaudette a été appelé en entraide avec des pompes portatives et un véhicule tout terrain de type chenillette. Lors de l’intervention, les pompiers se sont alimentés en eau grâce au réseau d’aqueduc.

Rappelons début de l’été, les pompiers du Suroît ont dû intervenir, à trois reprises, pour éteindre des feux causés par une mauvaise utilisation de pièces pyrotechniques. À Salaberry-de-Valleyfield, une maison a été la proie des flammes, tandis qu’à Rivière-Beaudette une haie a été rasée en entier. Une résidence, située sur le même terrain a presque subie le même sort.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.