Publicité

10 juin 2021 - 09:34 | Mis à jour : 10:25

Rue Doucet

Les pompiers de Salaberry-de-Valleyfield combattent un incendie à Les Coteaux

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Voir la galerie de photos

Plus d’une quarantaine de pompiers combattent depuis 8 h 00 ce jeudi matin, les flammes dans une résidence de la rue Doucet à Les Coteaux.

Au moment d’écrire ces lignes, les équipes de Saint-Zotique, Saint-Polycarpe, Saint-Télesphore, Les Cèdres, Saint-Lazare, Rivière-Beaudette, Sainte-Justine-de-Newton, Rigaud, Sainte-Marthe, Pincourt, Saint-Clet et Salaberry-de-Valleyfield, étaient toujours sur place en assistance à leurs collègues de Coteau-du-Lac.

Le panache de fumée, visible jusqu’à la limite du Québec et de l’Ontario, a alerté les policiers postés à la frontière qui ont été parmi les premiers sur place. À l’arrivée des pompiers, d’imposantes flammes étaient visibles. En plus de la résidence, le garage détaché de celle-ci, ainsi qu’un véhicule ont été lourdement endommagés.

Fort heureusement, les propriétaires ont été en mesure d’évacuer les lieux rapidement. Une équipe de la CÉTAM s’est rendue sur place pour évaluer les victimes. On rapporte un transport vers un centre hospitalier pour l'un des occupants de la résidence évacuée. 

L’intervention rapide des pompiers aura tout de même permis de sauver les bâtiments voisins qui n’ont subi que quelques dommages liés à la chaleur. D’ailleurs, selon les informations recueillies sur place, la chaleur était d’une telle intensité que le camion échelle du service des incendies de Coteau-du-Lac, a subi de légers dommages.

Hydro-Québec sur place

Près d’une vingtaine de clients d’Hydro-Québec sont actuellement privés d’électricité en raison de l’incendie. L’intervention d’une équipe de la société d’État a été nécessaire en raison d’un fil électrique qui aurait fondu alors qu’il était toujours alimenté en électricité.

Le fil se serait alors déposé sur le camion-pompe qui alimentait les pompiers en eau. Le sapeur responsable de l’unité a dû se retirer momentanément, le temps de permettre à Hydro-Québec de couper le courant.

À 9 h 30, l’intervention était toujours en cours. La Croix-Rouge et l'UCMU ont aussi été demandés sur place.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.