Publicité

21 mars 2021 - 07:00

À Salaberry-de-Valleyfield

Des patrouilleurs assistent une mère qui accouche sur l'autoroute 30

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le 18 février dernier, deux agents du poste de la Sûreté du Québec situé dans la MRC de Beauharnois-Salaberry ont vécu une nuit inoubliable. Alors que le duo circulait sur l'autoroute 30 à Salaberry-de-Valleyfield, il a porté assistance à un couple dont l'enfant s'apprêtait à naître dans la voiture familiale vers 4h30 du matin. 

C'est vers cette heure que les patrouilleurs ont aperçu un véhicule immobilisé sur l’accotement avec les feux de détresse en fonction. Lors de l’interpellation du conducteur, il les a informés que sa conjointe, assise côté passager, était en train d’accoucher. Le conducteur était d’ailleurs en train de communiquer avec les services d’urgence.

L’agente Martineau s’est immédiatement positionnée pour porter assistance à la dame, étant donné le délai avant l’arrivée de l’ambulance. Elle a su la rassurer et la guider tout au long de l’accouchement.

En quelques minutes, la tête du bébé est apparue et l’accouchement a eu lieu dans la voiture. La policière a recueilli le bébé dans ses bras, aidé par le père qui l’a recouvert d’un manteau pour le réchauffer. Un autre duo de patrouilleur est aussi venu porter assistance et aider la femme à reprendre une position plus confortable en attendant l’arrivée de l’ambulance.

Lors du départ de l’ambulance vers le centre hospitalier, la mère de 29 ans et le bébé se portaient bien. Nul doute que la paire de patrouilleurs se souviendra longtemps de cette nuit froide de mars 2021. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.