Publicité

4 février 2021 - 17:23

Certains prendront place à Beauharnois

Le SPC tiendra des barrages routiers les 4-5 et 6 février

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le Service de police de Châteauguay érigera des barrages routiers sur le territoire desservi, dont à Beauharnois, les 4, 5 et 6 février durant la période du couvre-feu interdisant la circulation entre 20 h et 5 h. 

Le but de cette opération est de rappeler à tous que les mesures gouvernementales encadrant le couvre-feu sont toujours en vigueur et que le Service de police de Châteauguay veille à leur application. Ces points de contrôle permettront d’interpeller les citoyens qui ne respectent pas les consignes et qui n’ont aucune des raisons valables énoncées dans la liste des exceptions.

Depuis l’instauration du couvre-feu, les policiers du Service de police de Châteauguay ont intercepté 1484 véhicules et interpellé plus de 1726 citoyens. Ils ont remis 50 constats d’infraction pour non-respect des consignes. Quatre de ses constats ont été émis auprès de citoyens de Beauharnois depuis l'instauration du couvre-feu. 

Depuis l’entrée en vigueur du couvre-feu, les policiers ont été présents et très visibles sur l’ensemble du territoire qu’ils desservent soit; les villes de Châteauguay, Beauharnois, Léry et Saint-Isidore.

Une présence accrue sera maintenue afin de poursuivre l’application de ces règles. Le Service de police de Châteauguay tient à souligner les efforts soutenus par l’ensemble de la population et réitère l’importance de continuer à respecter les consignes au bénéfice de tous.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.