Publicité

27 janvier 2021 - 15:00 | Mis à jour : 15:59

16 contre 26 en 2019

Moins d'accidents avec blessés à Beauharnois en 2020

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le Service de police de Châteauguay constate une diminution des accidents de la route en 2020 sur l’ensemble du territoire desservi par le Service de police par rapport au bilan de l’année 2019. Pour l'année qui vient de prendre fin, on enregistre 91 accidents à Beauharnois contre 119 pour l'année précédente.

Rappelons que le SPC dessert au quotidien les Villes de Beauharnois, Léry, Châteauguay et Saint-Isidore. 

Les statistiques extraites de ce bilan démontrent une baisse des collisions totales et des collisions avec blessés survenues à Beauharnois en 2020 si l'on compare avec les données de 2019

" On a dénombre 91 accidents au cours de la dernière année sur ce territoire. De ce nombre, 75 étaient matériels, ce qui signifie qu'ils n'ont pas faits de blessés. Le reste, soit 16 ont causé des blessures légères ou graves aux victimes impliquées. En comparaison, 119 accidents sont survenus en 2019 dont 93 étaient matériels et 26 ont engendrés des blessures aux victimes impliquées", résume la porte-parole du SPC, Nadia Grondin. 

Selon l'intervenante, les deux premières causes d'accidents en 2020 étaient respectivement la conduite de trop près et la perte de contrôle. En 2019, celles-ci étaient les délits de fuite (1ière place) et la perte de contrôle en seconde position. 

Fait inusité: en 2020, les automobilistes de Beauharnois ont eu plus d'accidents le jeudi entre midi et 18h alors qu'en 2019, les accidents étaient plus nombreux les vendredis entre les mêmes heures. 

D’autres statistiques ont été relevées pour l'ensemble du territoire du SCP soient :
- Les accidents impliquant des piétons : 5 en 2020 et 20 en 2019;
- Les accidents impliquant des cyclistes : 17 en 2020 et 9 en 2019.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.