Publicité

7 juillet 2020 - 12:00

Pour le moment, on ne rapporte aucun cas parmi les sapeurs exposés

Des pompiers de la région ont été en contact avec un cas positif de COVID-19

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Ce dimanche 5 juillet, trois directeurs de Services de sécurité incendie de la MRC de Beauharnois-Salaberry ont appris qu’un pompier du Haut-Saint-Laurent a été testé positif à la COVID-19. Bien que certains sapeurs de la région aient été en contact avec ce dernier, on ne rapporte aucun cas pour le moment au sein des brigades locales. 

Plus spécifiquement, c’est un pompier de la brigade de Sainte-Clotilde de Châteauguay qui a reçu un diagnostic positif à la suite d’une activité personnelle le 30 juin dernier. Cette même journée, il a fait partie des pompiers qui sont intervenus sur le lieu d’un incendie majeur à Saint-Urbain-Premier. Le brasier avait mobilisé plusieurs brigades incendies de la région. 

Trois brigades locales ont eu des contacts avec le pompier infecté 

À Beauharnois, le directeur du Service de sécurité incendie, Jean-Maurice Marleau confirme avoir appris l’information tard ce dimanche. « On m’a appelé vers 22h30 pour m’en informer. Dès lors, j’ai relayé le tout aux cinq pompiers qui ont été en contact avec le pompier positif. Pour le moment, personne n’a eu de symptômes, mais on demeure vigilant et à l’affût. Si des symptômes sont ressentis, nous allons accentuer les démarches pour se faire tester », a-t-il confirmé. 

Notons que chaque officier avait un masque et un appareil respiratoire, mais les contacts ont pu se faire à d'autres moments au cours de l'intervention. 

À Sainte-Martine, le directeur du Service de sécurité incendie, Sylvain Dubuc indique avoir aussi reçu l’information. Il a communiqué l’information à l’administration municipale et la situation est suivie de près. 

Enfin, à Saint-Étienne-de-Beauharnois, la directrice générale Ginette Prud’Homme précise que les pompiers de cette localité n’ont pas été en contact avec le pompier au diagnostic positif. « Nos pompiers étaient dans le secteur 3 et les autres pompiers de Saint-Urbain-Premier et Ste-Clothilde étaient dans d’autres secteurs », précise-t-elle par courriel. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.