Publicité

9 mars 2020 - 06:00

La vigilance est de mise

Recrudescence des messages frauduleux envoyés au nom d’Hydro-Québec

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Après avoir été informé que des messages frauduleux étaient envoyés en son nom, Hydro-Québec tient à aviser la population de faire preuve d’une grande vigilance. En aucun temps, la Société d’État ne communique avec ses clients par messages textes ou courriels, précise le porte-parole Cendrix Bouchard.

« Les hameçonneurs profitent de l’actualité pour tenter de trouver la faille afin de profiter des gens. Dans ce cas-ci, ils se servent du fait qu’on procède actuellement à des remises à la clientèle en lien avec l’adoption du projet de loi 34 par le gouvernement du Québec en décembre dernier pour en faire l’objet de leurs messages. Ne cliquez pas sur le lien et si vous avez des doutes, appelez-nous », ajoute-t-il.

Des crédits sur la facture ou un remboursement en chèque

Si vous êtes actuellement client d’Hydro-Québec, sachez que vous n’avez aucune étape à franchir pour recevoir votre remboursement. Celui-ci sera appliqué directement sur l’une de vos factures, d’ici avril.

« Pour ceux qui ont été clients avec nous en 2018 ou 2019 et qui ne le sont plus, ils seront remboursés par chèque. Mais pour cela, ils doivent communiquer avec nous pour confirmer leur adresse ou le faire, via leur espace client sur notre site Internet, si celui-ci est encore valide », explique-t-il.

Quoi qu’il en soit, il est recommandé de ne pas cliquer sur les hyperliens contenus dans les messages envoyés. Pourquoi? Car ils mènent bien souvent vers un faux site Web aux couleurs d’Hydro-Québec ou vers un site de virement Interac. « On ne demande jamais de numéro de carte de crédit. Nous n’acceptons même pas ce mode de paiement, alors il faut se méfier quand on reçoit un message de ce genre. »

Quelques signes pour reconnaître un message frauduleux

Comment détecter un message potentiellement faux? « Il y a quelques signes qui peuvent nous faire douter. Par exemple, même si la page web est au couleur de l’entreprise, avec son logo, quelques fautes sont visibles sur celles-ci ou les tournures de phrases sont bizarres. Aussi parfois, si les fraudeurs appellent à la maison, ils seront toujours dans l’urgence. Il faut payer un montant dû, sinon ils vont nous débrancher. »

Durant la période hivernale, Hydro-Québec n’a pas le droit de débrancher ses clients. « Si vous avez le moindre doute, appelez-nous, venez clavarder avec l’un de nos agents ou écrivez-nous sur les réseaux sociaux et il nous fera plaisir de démystifier le tout avec vous », conclut -il.

Que faire si vous recevez un message frauduleux ?

Si on vous demande un numéro de carte de crédit ou des informations confidentielles, ne fournissez aucun des renseignements demandés. Hydro-Québec ne communique jamais avec ses clients au moyen de messages textes.

Si vous avez cliqué sur un hyperlien et que vous avez donné des renseignements confidentiels, communiquez avec votre institution financière pour faire fermer votre compte et signalez la fraude au service de police.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.