Publicité
21 décembre 2019 - 15:00

Le juge lui impose des travaux communautaires et une probation de deux ans

Délit de fuite: Eric Flynn n’ira pas derrière les barreaux

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le mercredi 18 décembre dernier au Palais de justice de Salaberry-de-Valleyfield, le juge Bertrand St-Arnaud, a condamné Eric Flynn, impliqué dans un délit de fuite, à effectuer 100 heures de travaux communautaires dans un délai de 15 mois et à une probation de deux ans.

Cette peine est assortie d’une interdiction de conduire de 24 mois pour celui qui a occupé, dans le passé, le rôle de préventionniste au sein du Service de sécurité incendie de la Ville de l’Île-Perrot.

L’homme pourra donc passer Noël près de ses proches moins d’un an après avoir été impliqué dans un délit de fuite survenu à l’Île-Perrot en janvier dernier. Notons que le magistrat, dans ce dossier, n’a entériné aucune des suggestions des avocats au dossier.

Du côté de la Couronne, la procureure Cynthia Perreault recommandait une peine de 3 à 6 mois en détente. En défense, Me. Constantin Kyriakidis penchait plutôt pour une absolution conditionnelle.

Notons qu’au moment des faits, M. Flynn n’avait pas le droit de conduire puisque son permis était restreint pour une raison médicale.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.