Publicité
18 décembre 2019 - 13:00

Interdiction de conduite pour trois ans à sa sortie

Un an de prison pour un jeune conducteur qui a tué sa copine en conduisant sous influence

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Presque quatre ans jour pour jour après avoir causé la mort de sa copine de 18 ans, Jo-Anny Lauzon, Guillaume Laniel, 23 ans, a reçu sa sentence. En raison de ses remords sincères et de sa reprise en main depuis le drame, le juge Joey Dubois l’a condamné ce lundi à 12 mois de prison.

Rappelons que ce même magistrat l’a déclaré coupable de conduite dangereuse mortelle en mars dernier. au Palais de justice de Salaberry-de-Valleyfield. Avant ce verdict, l’accusé n’avait pas d’antécédents judiciaires.

Une collision avec un poids lourd

Au moment des faits, le jeune couple circulait sur le boulevard de la Cité-des-Jeunes à Les Cèdres et l’accusé était au volant. Une collision est alors survenue entre la petite Toyota Yaris conduite par l’accusé et un poids lourd immobilisé en bordure de rue alors que sa copine était assise sur le siège du passager. Si lui s’en est sorti sans blessures graves, cette dernière n’a pas eu cette chance et elle est décédée des suites de ses blessures.

Au procès, il a été démontré que Laniel conduisait sous l’influence de cannabis-haschich. Ce dernier en aurait consommé 12 doses dans la journée dont le quart seulement trois heures avant de prendre le volant.

Utilisation du cellulaire

L’enquête a aussi démontré que le jeune conducteur a envoyé, six secondes avant l’impact, quatre textos. Il a aussi admis devant la cour que sa concentration a été détourné de la route pour aider sa copine à retrouver un objet sur le sol du véhicule.

Une reprise en main depuis le drame

Dans son jugement, le juge Dubois a noté que l’accusé est tombé dans une profonde dépression à la suite du drame « qui a causé la mort de celle qu’il aimait et avec qui il envisageait de passer le reste de sa vie. » Cependant, il s’est repris en main, reprenant ses études, entreprenant une thérapie et en ayant une nouvelle conjointe.

Tous ces facteurs ont d’ailleurs joué en sa faveur lors du prononcé de la peine. Il a aussi cessé toute consommation de drogue dure, mais avoue consommer encore du cannabis à l’occasion.

Dans ce dossier, la Couronne avait soumis au juge de lui infliger une peine de trois ans de prison alors que la défense demandait 90 jours.

En plus de passer les deux prochains mois derrière les barreaux, Guillaume Laniel ne pourra conduire un véhicule à sa sortie pour une durée de trois ans.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.