Publicité

14 décembre 2019 - 12:35 | Mis à jour : 17:29

20 minutes d'intervalle entre les deux événements

Deux restaurants de Salaberry-de-Valleyfield sont la proie d’incendies criminels

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

La Sûreté du Québec confirme que deux incendies survenus dans les dernières heures dans deux restaurants de Salaberry-de-Valleyfield sont de nature criminelle. Vers 3h20 ce matin, les pompiers ont été appelés chez Pizza Fritz, situé sur la rue Maden, et 20 minutes plus tard, ils ont dû se rendre sur le boulevard Hébert à Saint-Timothée au Québec Pizzeria.

Pour l’instant, le point commun entre ces deux scènes de crime est que les deux commerces visés sont des pizzerias. « Pour l’un des deux lieux, on retrouvait quatre logements au-dessus dont deux étaient occupés. Par chance, personne n’a été blessé, mais les deux entreprises sont pertes totales. L’enquête nous a été transférée en raison de soupçons d’actes criminels », indique le porte-parole de la SQ, Stéphane Tremblay. Un technicien en scène de crime est sur place pour faire la lumière sur ces événements.

Le Registraire des entreprises précise que les deux restaurants n’ont pas les mêmes propriétaires. Pour le moment, le corps de police ne fait pas de lien entre les deux incendies, même si ceux-ci sont survenus dans la même ville, dans le même type de commerces et à quelques minutes d’intervalle.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.