Publicité
10 novembre 2019 - 09:00

Événement survenu en août dernier

L'auteur d'un délit de fuite à moto est recherché par la SPVM

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Les enquêteurs du Module enquêtes collisions du Service de police de la Ville de Montréal tentent de localiser le conducteur d’une moto sport rouge impliqué dans un délit de fuite causant des lésions survenu à la fin du mois d’août 2019 dans l'arrondissement de Ville-Marie.

Dans la nuit du 30 août dernier, vers 1 h, des patrouilleurs ont sommé un conducteur de moto, dont la plaque d’immatriculation était annulée, de s’immobiliser en activant les gyrophares. Le conducteur s’est immobilisé sur la rue Mackay pour repartir aussitôt à toute vitesse. Il a brûlé quatre feux rouges et, dans les minutes suivantes, le motocycliste a happé un piéton qui traversait la rue sur son feu vert à l’angle du boulevard René-Lévesque et de la rue du Fort. La victime, un homme de 41 ans,  a subi de nombreuses fractures.

Le motocycliste serait un homme dans la trentaine. Il parle anglais. Il portait un casque noir avec une visière à reflets.

Le SPVM demande l’aide du public pour identifier le motocycliste et localiser certains témoins afin d'avoir de l’information en lien avec ce délit de fuite.

Quiconque possédant de l’information qui pourrait permettre d’identifier le conducteur peut communiquer avec le 911, se rendre à son poste de quartier ou de façon anonyme et confidentielle en communiquant avec Info-Crime Montréal au 514-393-1133 ou en ligne.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.