Publicité
31 juillet 2019 - 11:00

L'homme possède une vingtaine de pages d'antécédents judiciaires

Un homme coupable de bris de probation reçoit une amende de 400$

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Malgré la vingtaine de pages résumant ses antécédents judiciaires, Serge Masse a vu la justice être clémente envers lui, le mardi 30 juillet au Palais de justice de Salaberry-de-Valleyfield. Le juge Bertrand St-Arnaud a imposé à l’homme, accusé en lien avec un bris de probation, une amende de 400 $ à payer d’ici les neuf prochains mois.

Le délai pour le remboursement de cette pénalité financière a été demandé par l’avocat du défenseur. « Mon client n’a pas travaillé pendant une longue période et il vient tout juste de se trouver un emploi. Ce serait donc tout indiqué de lui laisser ce délai pour payer l’entièreté de cette amende », précisait Me. Guy Lalonde au juge de la Cour du Québec, chambre criminelle et pénale.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.