Publicité
26 juin 2019 - 13:00

Il fait face à deux chefs d'accusations

Eric Flynn plaide non coupable

Par Jessica Brisson, Journaliste

Le lundi 17 juin dernier, celui qui occupait le poste de préventionniste au sein du Service de sécurité incendie de L’Île-Perrot et Notre-Dame-de-l’Île-Perrot, jusqu'au début 2019, Éric Flynn a plaidé non coupable aux deux chefs d'accusations qui pèsent contre lui suite aux événements survenus le 29 janvier 2019 à L'Île-Perrot.

À lire également

Un préventionniste au Service des incendies de la Ville de L’Île-Perrot est arrêté pour délit de fuite et négligence criminelle

Rappelons qu'il fait face au Palais de justice de Salaberry-de-Valleyfield à des accusations d'omission de s'arrêter à la suite d'un accident ayant entraîné des lésions corporelles et d'avoir causé des lésions corporelles par négligence criminelle, après avoir heurté un piéton le 29 janvier dernier à L'Île-Perrot. 

S'il est déclaré coupable, il est passible d'une peine d'emprisonnement variant de 2 à 14 ans selon ce que stipule le Code criminel du Canada. Selon les informations obtenues par Néomédia Vaudreuil-Soulanges, M. Flynn est un ex-militaire, ex-répartiteur à la police des Seigneuries jusqu’en juin 2002 et à la Sûreté du Québec. Il y a quelques années, il a quitté ce corps policier pour occuper un poste de préventionniste au sein du  Service de sécurité incendie de 

Éric Flynn repassera devant le juge le 30 juillet prochain. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.