Publicité
5 juin 2019 - 11:55 | Mis à jour : 12:08

En ce moment

Démantèlement d'un réseau de distribution de drogue à Salaberry-de-Valleyfield

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

La Sûreté du Québec effectue actuellement une opération de démantèlement d'un réseau de distribution de cocaïne œuvrant dans la région de Salaberry-de-Valleyfield. 

La Division des enquêtes et de coordination du crime organisé – Montérégie procède en ce moment à plus d’une vingtaine de perquisitions sont en cours, soit treize dans des résidences et neuf dans des véhicules. La majorité sont réalisées à Salaberry-de-Valleyfield, mais également dans les régions de Lanaudière, des Laurentides et de Montréal.

Neuf personnes ont été arrêtées, soit trois hommes et six femmes âgés entre 20 et 56 ans et ils devraient comparaitre aujourd’hui au Palais de justice de Valleyfield pour faire face à des accusations de trafic et de possession de stupéfiants dans le but d’en faire le trafic. L’enquête tend à démontrer que ce réseau, bien structuré entre eux et dont la tête dirigeante entretiendrait des liens avec les Hells Angels, opérait dans le secteur de Salaberry-de-Valleyfield, tant de jour que de nuit.

L’opération qui découle d’une enquête amorcée en janvier 2019 à la suite de l’utilisation de diverses techniques d’enquête a mobilisé plus de 115 policiers de diverses unités de la Sûreté du Québec et de corps policiers municipaux dont le Service de police de l’agglomération de Longueuil, de la Sûreté municipale de Saint-Jean-sur-Richelieu en plus de bénéficier de l’assistance du Service de police de la ville de Montréal.

Les ERM sont des partenariats entre services de police qui ont comme objectif une mise en commun des ressources pour mieux lutter contre le crime organisé, et ce, dans toutes les régions du Québec.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.