Publicité
5 juin 2019 - 09:00

Enquête toujours en cours

Sept personnes, dont cinq mineurs, comparaîtront au Palais de justice de Valleyfield

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Sept personnes, dont cinq sont d'âge mineur, comparaîtront au cours des prochains mois au Palais de justice de Valleyfield. Les accusés, interceptés dans la MRC de Vaudreuil-Soulanges le lundi 3 juin dernier vers 21h15, ont été arrêtés, interrogés et libérés sous promesse de comparaître ultérieurement. 

À cette date, les policiers de la MRC Vaudreuil-Soulanges Est ont été appelés à se rendre sur la rue Pothier, à Notre-Dame-de-l'Île-Perrot en raison d'un signalement concernant des projectiles d’arme lancés sur des véhicules immobilisés.

À la suite d’information obtenue sur les déplacements du véhicule suspect, les policiers ont été en mesure de localiser ce dernier et de procéder à son interception. Dans le véhicule, il y avait sept occupants,  dont cinq personnes mineures. À la suite de leur libération sous promesse de comparaître, ils pourraient faire face à des accusations de méfaits et de possession d’une arme dans un dessein dangereux.

Le véhicule suspect a été fouillé afin de récupérer des éléments d’enquête et un maître-chien est venu sur les lieux afin de ratisser un secteur, ce qui a permis de retrouver l’arme utilisée. D'ici leur comparution, il est interdit pour les accusés d'entrer en contact entre eux. 

Ces arrestations pourraient permettre de résoudre d’autres évènements similaires survenus dans les derniers jours dans ce secteur. L’enquête est toujours en cours.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.