Publicité
19 avril 2019 - 11:00

Sur les routes de la province

Présence accrue de la Sureté du Québec en ce long congé

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Jusqu'au 22 avril, les patrouilleurs de la Sûreté du Québec intensifieront leurs interventions sur les routes en prévision du long congé de Pâques. Même si le temps doux arrive enfin, les conducteurs doivent  respecter la signalisation et les lois en vigueur, conduire avec courtoisie et accroître leur vigilance compte tenu du fort achalandage prévu sur les routes. 

De nombreuses opérations en sécurité routière sont prévues sur l’ensemble du territoire et visent principalement les infractions relatives à la vitesse, au port de la ceinture de sécurité, à l’utilisation du téléphone cellulaire au volant et à la capacité de conduite affaiblie par l’alcool ou les drogues ou une combinaison des deux.

Au cours de cette période l’an passé, les policiers ont procédé à l’arrestation de plus de 80 personnes pour la capacité de conduite affaiblie par l’alcool, la drogue ou une combinaison des deux. Au cours de la même période l’an dernier, plus de 500 collisions sont survenues sur le territoire desservi par la Sûreté du Québec. Plus de 100 personnes ont été blessées et trois sont décédées.

La sécurité routière, c’est l’affaire de tous

La clé du succès réside dans la poursuite des interventions policières, conjuguées à une conduite plus responsable de la part des usagers de la route, permettant de réduire le nombre de collisions, de blessures et de décès. Ce travail doit être réalisé avec la collaboration des usagers de la route. La cause première des collisions demeure la personne derrière le volant. Les conducteurs doivent adopter des comportements responsables permettant ainsi de rendre les routes du Québec plus sécuritaires.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.