Publicité
8 avril 2019 - 13:26 | Mis à jour : 14:11

Hier après-midi

Incendie majeur à Châteauguay: les pompiers de Salaberry-de-Valleyfield et Beauharnois appelés en renfort

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le dimanche 7 avril vers 13h30, les pompiers de Châteauguay se sont rendus sur la rue Saint-Hubert pour combattre un début d’incendie. Les flammes ont pris naissance dans un immeuble abritant 32 logements, laissant du même coup, des centaines de familles à la rue.

Au plus fort du brasier, des centaines de pompiers provenant d’une douzaine de services de Sécurité incendie de la région, dont Salaberry-de-Valleyfield et Beauharnois, étaient sur place pour prêter main-forte à leurs collègues de la brigade locale.

« Nous avons quitté les lieux autour de 23h hier soir. Je ne suis pas en mesure de confirmer la cause de l’incendie qui est toujours sous analyse en ce moment. Des enquêteurs sont toujours sur place pour tenter de faire la lumière sur ce sinistre qui n’a, heureusement, fait aucun blessé », confirme le directeur du Service de sécurité incendie à la Ville de Châteauguay, Patrick Desmarais.

Édifice évacué

Tous les habitants de l’immeuble à logements ont été évacués même si leur appartement n’a pas été endommagé par le feu. « Au total, trois logements ont été abîmés par le feu, mais les autres ont subi des dommages dus à la fumée et à l’eau. Probablement que les locataires ne pourront pas réintégrer les lieux avant quelques semaines, voire même quelques mois. Pour le moment, ils ont été pris en charge par des amis, des proches et la Croix-Rouge », ajoute-t-il.

En plus des sapeurs, notons que l’Unité Communautaire de Mesures d’urgence  (UCMU) a aussi été dépêchée sur place pour offrir du répit aux sapeurs pompiers. «  Je voudrais remercier tous les collègues qui sont venus nous aider autant sur le terrain qu’à la caserne en couverture de territoire. Toute l’aide reçue a été appréciée », conclut-il.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.