Publicité
12 février 2019 - 13:33 | Mis à jour : 13:41

Sainte-Martine

La Sûreté du Québec arrête deux suspects impliqués possiblement dans une vingtaine d'introductions par effraction

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le 10 février dernier, les policiers du poste de la MRC Beauharnois-Salaberry ont procédé aux arrestations de Maxime Primeau-Duranceau, 24 ans et Kevin Daigle, 25 ans de Sainte-Martine. On suspecte les deux hommes d'avoir pris part à une vingtaine d'introductions par effraction survenues dans les derniers mois à Sainte-Martine. 

La première arrestation s'est produite alors qu'un homme venait de tenter de s’introduire par effraction dans une résidence située à Sainte-Martine.C’est à la suite d’une description physique obtenue par des témoins que des patrouilleurs l’ont rapidement localisé sur la route, non loin des lieux, alors qu’il se déplaçait à pied.

"Il fut alors conduit au poste de police et interrogé par les enquêteurs où il a pu être relié à d’autres introductions par effraction commises dans ce secteur. Conséquemment, les enquêteurs ont réalisé une perquisition à sa demeure située sur la rue Saint-Joseph, à Sainte-Martine, afin de recueillir des éléments d’enquête", indique la Sûreté du Québec par voie de communiqué. 

Au cours de cette même journée, les enquêteurs ont aussi réalisé une perquisition dans une demeure de la rue Martin, à Sainte-Martine, puisque l’enquête démontrait que le suspect, à la suite de ses introductions par effraction, entreposait les objets volés à cette demeure.

Sur les lieux, ils ont saisi divers objets en plus de saisir plus d’une centaine de comprimés s’apparentant à de la méthamphétamine, plus de 150 grammes de résine de cannabis, plus de 25 grammes de psilocybine, plus de 20 grammes de cocaïne, plus de 65 grammes de wax (dérivé cannabis), plus de 165 grammes de cannabis, des boutures et des plants de cannabis, deux armes prohibées et un véhicule tout terrain rapporté volé. Le résident des lieux a été arrêté sur place et amené au poste de police afin d’être interrogé.

Ces deux suspects ont comparu hier au Palais de justice de Valleyfield :

-Maxime Primeau-Duranceau, 24 ans de Sainte-Martine a été accusé de six chefs d’accusation, dont trois pour introductions par effraction, un pour tentative d’introduction par effraction, un pour bris d’engagement et un pour bris de probation. Il demeure détenu jusqu’au moment de son enquête pour sa remise en liberté.

-Kevin Daigle, 25 ans de Sainte-Martine, a été accusé de onze chefs d’accusation, notamment en lien avec les stupéfiants (possession en vue de faire le trafic), possession d’armes prohibées, bris d’engagements et possession d’objets obtenus par la perpétration d’une infraction criminelle.Il demeure également détenu.

Notons la participation des Sûretés municipales de Chateauguay et de Mercier dans le cadre de cette enquête en plus de la contribution de différentes unités de support de la Sûreté du Québec, notamment des policiers du service de l’identité judiciaire et des policiers maitre-chien.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.