Publicité
9 février 2019 - 06:00

Demande des sapeurs

Faites votre part pour faciliter les interventions d'urgence sur le territoire

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Saviez-vous qu’un camion de pompier a besoin de deux mètres et demi de largeur pour circuler dans une rue résidentielle? Si cela peut sembler suffisant en été, c’est moins le cas en hiver avec la présence d’importants bancs de neige. Pour faciliter leur intervention, les pompiers demandent l’aide de la population.

Parfois, stationner son véhicule dans la rue, face à un autre, peut entraîner une minute de retard sur les lieux d’un incendie ou force les intervenants (pompiers, ambulanciers, autobus, équipement de déneigement ou camions de collectes) à rebrousser chemin.

« Ça nous arrive occasionnellement de faire face à cette problématique. Nous demandons simplement aux gens de s’assurer que leur voiture n’entrave pas le passage pour tous véhicules de service ou d’urgence surtout s’ils se stationnent face à un autre véhicule de l’autre côté de la rue », résume le directeur d'un Service de sécurité incendie régional.

Lorsqu’ils sont confrontés à cette situation sur le terrain, les pompiers réussissent à attirer l’attention des propriétaires de voiture stationnées. « On met les sirènes très fortes et en général, les gens sortent pour déplacer leurs voitures. Si on y arrive pas, il faut souvent reculer, une manoeuvre qui peut s’avérer dangereuse en raison de la grosseur de notre véhicule. Sans parler des conséquences importantes qu’il peut y avoir lors d’un incendie quand on sait que les premières minutes sont critiques », ajoute-t-il.

Pour faciliter les interventions des pompiers ou autres répondants sur le territoire, les pompiers demandent d’éviter de se stationner dans la rue. C’est impossible? Assurez-vous alors de conserver de grandes distances entre les véhicules si vous êtes dans l’obligation de le faire et ne stationnez pas dans la rue la nuit. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.