Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
28 novembre 2018 - 08:25 | Mis à jour : 09:35

Collision sur l'autoroute 30 : le corridor de sécurité n'aurait pas été respecté

Par Jessica Brisson, Journaliste

Le non-respect du corridor de sécurité a causé une violente collision sur l'autoroute 30 Ouest, à la hauteur de la Montée Pilon à Salaberry-de-Valleyfield, vers 7 h 00, le mercredi 28 novembre. 

En effet, un surveillant routier de l'autoroute 30 peut s'estimer extrêmement chanceux de n'avoir subi aucune blessure alors qu'une voiture a percuté de plein fouet son véhicule. Le surveillant routier en question s'était arrêté en bordure de la route afin de porter assistance à un automobiliste en panne. 

Selon un témoin de la scène, le surveillant routier venait de regagner son véhicule quand une voiture a percuté son camion. Rapidement, les pompiers, les policiers ainsi que les paramédics ont été appelés sur les lieux.

Les autorités s'expliquent mal ce qui aurait pu causer la collision puisque les conditions routières sont somme toute normales dans le secteur. Il semblerait que le non-respect du corridor de sécurité soit la seule explication plausible. 

Le conducteur du véhicule fautif a été transporté au centre hospitalier, mais sa vie ne serait pas en danger. 

L'importance du respect du corridor de sécurité

Depuis 2012, l'article sur le corridor routier de sécurité du Code de la sécurité routière est en vigueur. Le corridor permet d'assurer la sécurité des premiers répondants, des employés de la voirie et toute autre personne qui se trouve sur place.

Lorsqu'un véhicule d'urgence, une dépanneuse ou un véhicule de surveillance est immobilisé et que sa flèche jaune lumineuse, ses gyrophares ou ses feux clignotants sont activés, le conducteur qui s’apprête à le dépasser doit respecter un corridor de sécurité. Il doit ralentir et s'éloigner le plus possible du véhicule immobilisé, après s'être assuré de pouvoir le faire sans danger.

Ne pas respecter un corridor de sécurité ou ne pas céder le passage à un véhicule d'urgence peut entraîner une amende de 200 $ à 300 $ et 4 points d'inaptitude.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.