Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 novembre 2018 - 13:00

Sécurité aux abords des écoles

Opération jaune: un constat d'infraction pour un conducteur de 19 ans

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Un jeune conducteur de 19 ans de a appris, le jeudi 1er novembre dernier, qu'il ne faut pas dépasser les limites de vitesse en zone scolaire. Alors que la Sûreté du Québec effectuait des opération  routières aux abords des écoles, l'automobiliste a reçu un constat d'infraction. Il roulait à plus de 70 km\h dans une zone de 30km\h, à Salaberry-de-Valleyfield. 

Concrètement, ces opérations visaient à assurer la sécurité des écoliers en Montérégie, en Estrie et au Centre-du-Québec. L’objectif de celles-ci était d’accroître la sécurité aux abords des écoles lors des déplacements à pied des écoliers, aux traverses piétonnières ainsi que le respect de la signalisation lors des arrêts des autobus scolaires.

C’est un rappel aux automobilistes de l’importance d’être particulièrement attentifs à la vue des autobus scolaires et de s’immobiliser complètement lorsque les feux intermittents rouges sont en fonction.

Par ailleurs, puisque les écoliers circulent régulièrement à pied aux abords des écoles, tous doivent être attentifs aux panneaux de signalisation indiquant le début d’une zone scolaire ainsi qu’aux commandes des brigadiers scolaires.

Cette opération est la quatrième d’une série d’opérations de visibilité visant la sécurité routière sur le territoire du district Sud de la Sûreté du Québec. Elles ont mobilisé tant des officiers,  des responsables d’unité ainsi que des patrouilleurs. Elles sont une initiative régionale et s’inscrivent dans la volonté de la Sûreté du Québec de poursuivre l’amélioration du bilan routier. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.