Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 septembre 2018 - 07:00

23 et 29 août derniers

Opérations visant deux clans dans l’ouest de Montréal par le SPVM

Les policiers de la Section des crimes de violence et des enquêtes par projets – Ouest du SPVM ont mené deux opérations les 23 et 29 août derniers visant deux clans adverses dans l’Ouest et le Centre-Sud de Montréal.

Ces opérations ont été mises sur pied à la suite de plusieurs événements de violence, dont des échanges de coups de feu qui ont laissé des séquelles physiques à une personne innocente. Les policiers et les enquêteurs sont intervenus rapidement afin de ramener un sentiment de sécurité auprès des citoyens.

Bilan des saisies


Huit perquisitions ont permis de saisir le matériel et la quantité de stupéfiants suivants :

· Plus de 20 000 $ en argent canadien; 

· Trois armes à feu; 

· Plus de 350 g de crack (3 500 roches), d’une valeur estimée à 70 000 $ environ sur la rue; 

Quatre des cinq suspects ont comparu à la Cour du Québec le 29 août 2018 et sont en attente de procès, soit Blake Dean Barnard, 24 ans, Troy Drummond, 28 ans, Patrick Harris, 35 ans, et Akeste Marcus Jean, 25 ans. Le cinquième suspect, Joshua Longmore-Edwards, 26 ans, a comparu le 30 août.

Les suspects arrêtés font face à des accusations de possession d’arme à feu ou de possession de stupéfiants dans le but d’en faire le trafic.

Quiconque aurait de l’information sur ces événements ou sur tout autre dossier peut communiquer avec Info-Crime Montréal au 514 393-1133 ou en ligne. L’information sera traitée de façon anonyme et confidentielle.

Ces opérations ont été menées en collaboration avec les policiers et les enquêteurs de l'équipe par projets – Ouest, des postes de quartier 3, 8, 13 et 26, de l’équipe de surveillance physique, du Groupe tactique d’intervention et du Renseignement du SPVM.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.