Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 août 2018 - 06:00

1er août

Un commerçant met en garde contre une tentative de fraude

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le 1er août dernier, Sonic Informatique, boutique située dans le Faubourg de l’Ïle de Pincourt était victime d’une tentative de fraude. Le président de l’entreprise, Robert Golfier incite les commerçants à la prudence et à la vigilance.

« La tentative de fraude s’est passée en magasin le 1er août dernier. Un duo d’hommes d’origine arabe ou musulmane s’est présenté pour faire un achat de 10 $ maximum. L’un des deux a pris le terminal Interac et sans que je m’en aperçoive, il a annulé l’achat et a tenté de se faire un remboursement de 500$ via Interac », raconte Robert Golfier.

Crédit photo: Courtoisie 

Pour réussir cette opération, le commerçant doit entrer un mot de passe. « De base, le code est 1-2-3-4. Mais par chance, j’avais changé celui-ci et l’homme n’a pas réussi à le découvrir. La tentative de fraude a donc avorté », ajoute-t-il.

Changez votre mot de passe

Face à cette situation, M. Golfier suggère fortement aux commerçants de la région de modifier leur mot de passe. « Ça ne prend que quelques minutes à faire et ça évite beaucoup de problèmes comme ceux que j’aurais pu avoir. Ces gens-là sont des professionnels. Un distrait le commerçant pendant que l’autre manipule le terminal Interac. Soyez vigilants », mentionne-t-il.

Ayant pignon sur rue dans le Faubourg de l’Ïle depuis deux ans, le commerçant n’a jamais vécu pareille situation. «  C’est la première fois que ça m’arrive en personne au magasin. J’ai tenté de rattraper le duo, mais je n’ai pas être en mesure de le faire. Par contre, je sais qu’il se déplaçait dans une Smart bleue et blanche de location », confie-t-il.

Crédit photo: Courtoisie

Avec la collaboration de M. Golfier, Néomédia Vaudreuil-Soulanges a pu avoir les images des caméras de surveillance du centre commercial.

La Sûreté du Québec enquête sur cette tentative de fraude.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.