Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
16 novembre 2017 - 12:30

SPVM

Deux suspects d’incendie criminel sont recherchés

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Deux suspects, âgés d’environ 20 ans, sont recherchés par le Service de police de la Ville de Montréal en lien avec un incendie criminel. Le duo aurait lancé un objet incendiaire à l’intérieur d’un commerce situé dans la métropole.

Le premier suspect dans la mire du corps de police est un homme à la peau blanche mesurant 1,75 m et pesant 75 kg (165 lb). Lors du crime, il portait une cagoule noire, un manteau noir à capuchon avec une bande grise en avant, un logo rouge et une ligne blanche à la nuque, un pantalon foncé, une ceinture rouge et des bottes noires.

Son comparse mesure 1,80 m (5’9) et pèse 82 kg (180 lb). Lors du délit, il était vêtu d’une cagoule noire, un manteau noir à capuchon avec un logo blanc à la nuque, un t-shirt blanc, un pantalon noir ample et des espadrilles noires avec des motifs gris sur les côtés.

Suspects en fuite

Les faits reprochés à la paire se sont déroulés le 28 septembre dernier sur le chemin Queen Mary dans l’arrondissement Côte-des—Neiges-Notre-Dame-de-Grâce.

« Vers 1h40, les deux suspects se trouvent devant un commerce situé entre l’avenue Coolbrook et le boulevard Décarie. À un certain moment, ceux-ci brisent la vitrine et lancent une cible incendiaire à l’intérieur des lieux avant prendre la fuite à pied dans une direction inconnue », précise les enquêteurs de la Section des incendies criminels du SPVM par voie de communiqué.

Toute personne possédant des informations permettant d’identifier et de localiser les suspects peut communiquer avec Info-Crime Montréal au 514 393-1133 ou en ligne. L'information sera traitée de façon anonyme et confidentielle.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.