Publicité

13 juillet 2017 - 09:08

Arrêté en Saskatchewan, l'accusé aurait commis des agressions à Hudson et Rigaud.

Un présumé agresseur est remis en liberté le temps des procédures judiciaires

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Faisant face à des accusations à caractère sexuel, un homme dans la cinquantaine a été remis en liberté sous plusieurs conditions le 10 juillet dernier.

Les autorités du palais de justice de Salaberry-de-Valleyfield, confirment que l'accusé aurait été arrêté en Saskatchewan, mais que les faits qui lui sont reprochés se seraient produit à Hudson et Rigaud, entre 2005 et 2007.

Jusqu'à son retour devant le tribunal, le 25 septembre, Allan Gervais est remis en liberté, mais il est tout de même soumis à d'importantes conditions dont l'interdiction de se retrouver dans un parc ou une zone public où des personnes âgées de moins de 16 ans peuvent s'y trouver, sans être accompagné d'un adulte au courant des accusations. Il doit également verser une caution de 5000$ et garder la paix. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.