Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Rapport annuel du comité de sécurité publique de la MRC

Un bilan sécurité publique satisfaisant pour la MRC Beauharnois-Salaberry

durée 15h00
14 juillet 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Salle des nouvelles

La MRC de Beauharnois-Salaberry et la Sûreté du Québec (SQ) viennent de dévoiler leur rapport annuel d’activités 2021-2022. Un bilan satisfaisant au regard des préoccupations exprimées par la population l'an passé.

Miguel Lemieux, préfet de la MRC et président du Comité de sécurité publique, ne cachait sa satisfaction « Le Comité de sécurité publique peut à nouveau se réjouir de la qualité des activités et des opérations déployées sur le territoire dans le but d’assurer la sécurité de nos citoyens. Cela est tout au mérite du travail effectué par nos policières et policiers. » .

Sécurité routière
Au premier rang des priorités fixées pour cette année, figurait le respect du Code de la sécurité routière. Ainsi, les corps policiers ont réalisé plus de 7 300 opérations de surveillances sur la vitesse, le cellulaire au volant et la ceinture de sécurité ; plus de 6 400 constats d’infractions et 160 avertissements nautiques ont été émis sur notre territoire. De plus, près de 140 contrôles routiers d’alcool et de drogue ont permis d’arrêter plus de 70 conducteurs avec les facultés affaiblies.

À noter qu'en matière de sécurité routière, la SQ répond également à des demandes ponctuelles qui lui sont adressées à propos de secteurs générant de l’insécurité. Les patrouilleurs ont ainsi ciblé leurs efforts d’intervention pour répondre à une trentaine de requêtes des citoyens.

Lutte contre les stupéfiants
Deuxième priorité qui avait été définies suite à la consultation de la population, la lutte des stupéfiants. Au cours de l'année, 43 plans d’enquêtes ont été ouverts. Le travail des policiers a d'ores et déjà amené 48 perquisitions ainsi que 55 arrestations sur le territoire.

Plus de proximité avec la population
D'une manière plus générale, la Sûreté du Québec s’est engagée à adopter une approche professionnelle de type communautaire appelée « police de proximité ». Cette philosophie de travail cherche à établir une présence bienveillante et familière des corps policiers auprès de la population, tout en travaillant en collaboration avec celle-ci. Ils ont donc participé à plusieurs activités dans les écoles, les milieux de la santé ainsi qu’avec différents partenaires municipaux ou communautaires. « Nous avons tous à cœur le même enjeu : créer un milieu de vie sécuritaire pour nos citoyens. » rappelle le lieutenant Stephan Tuite, responsable du poste de la MRC de Beauharnois-Salaberry.

Dans le même état d’esprit, plusieurs activités de prévention ont été menées sur le territoire de Beauharnois-Salaberry. Outre la campagne « Pas de cell au volant, c’est gagnant ! », déployée sur tout le territoire, les policiers ont rejoint près de 1 300 élèves pour les sensibiliser sur des sujets tels que la cyberviolence, l’exploitation sexuelle en ligne, l’intimidation à l’école ou la sécurité à vélo.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Collision mineure sur le boulevard Monseigneur-Langlois ce midi

Deux automobilistes qui étaient seuls à bord de leurs véhicules ont été impliqués dans une collision. L'accident est survenu sur le boulevard Monseigneur-Langlois, à Salaberry-de-Valleyfield, près de Piscines Trévi vers 12h40.  La porte-parole de la Sûreté du Québec, Audrey-Anne Bilodeau indique l'incident était « mineur et que des dommages très ...

Nomination d'un nouveau juge au Palais de justice de Valleyfield

Le ministre de la Justice du Québec, Simon Jolin-Barrette a confirmé plus tôt aujourd'hui la nomination de Philippe de Grandmont à titre de juge à la Cour du Québec. Celui qui a été admis au Barreau en 2001 exercera ses fonctions principalement à la Chambre civile du Palais de justice de Salaberry-de-Valleyfield.  M. Philippe de Grandmont est ...

Des frais de 140 000$ pour le feu de brousailles du 5 mai dernier

Le feu de broussailles majeur qui a tenu en haleine plus d’une centaine de pompiers le 5 mai dernier à Salaberry-de-Vallleyfield coûtera 140 326,41$ aux contribuables. Cette somme a été dévoilée à l’occasion de la plus récente assemblée du conseil municipal du mardi 16 août. « C'est la facture finale qui comprend les coûts générés par l’entraide ...