Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Animaux de compagnie

Quoi faire avec un chien laissé dans une voiture?

durée 09h00
25 juin 2022
Jessica Brisson
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Jessica Brisson, Éditrice adjointe

Bien que le message soit répété chaque année, au Québec, des citoyens sont toujours témoins d’animaux laissés dans les voitures en été.

Aujourd’hui, et les prochains jours s’annoncent chaud dans Vaudreuil-Soulanges et il importe de rappeler quelques mesures de sécurité à prendre particulièrement avec nos animaux de compagnie.

Considérant que la température intérieure d’un véhicule garé au soleil peut rapidement atteindre 50 degrés Celsius, et ce, même si le mercure à l’extérieur se situe entre 23 et 26 degrés, il va sans dire qu’une telle chaleur peut avoir de graves conséquences sur la santé de l’animal.

Même s’il est dans la voiture que quelques minutes, même si les fenêtres sont ouvertes ou que le véhicule est stationné à l’ombre, l’animal peut présenter de nombreux symptômes qui peuvent lui être fatals. Les symptômes les plus fréquents sont:

  • la respiration rapide avec ou sans gueule ouverte
  • la salivation importante
  • une agitation suivie d’une somnolence
  • des tremblements musculaires
  • des difficultés au niveau de la coordination
  • l’incapacité à se lever.

Quoi faire si vous êtes témoin

Selon l’organisme sans but lucratif, Droit animalier Québec (DAQ), en aucun temps, vous ne devez briser la vitre de la voiture. Un tel geste vous expose à une poursuite par le propriétaire du véhicule pour dommages ou par les corps policiers pour méfaits.

Ceci étant dit, tout citoyen témoin d’un animal laissé dans une voiture doit

  • Composer le 911 ou le MAPAQ au 1 844 ANIMAUX (264 6289)
    • Il est important de noter l’heure de l’appel et de tenter de retrouver le propriétaire du véhicule
  • Filmer la situation
    • DAQ suggère de filmer le chien, le véhicule et la plaque d’immatriculation, et ce, jusqu’à l’arrivée des secours
  • Attendez les secours
    • DAQ recommande de ne pas quitter l’animal jusqu’à ce que la situation soit résolue.

Ce que prévoit la loi

Toujours selon DAQ, le Code criminel prévoit que tout individu reconnu coupable d’avoir laissé un animal dans une voiture peut se voir remettre une amende pouvant atteindre 10 000 $ et même une peine d’emprisonnement maximale de cinq ans.

L'individu peut également être passible d'une interdiction d'être propriétaire ou gardien d'un animal et même d'habiter un endroit où vit un être animal.

La Loi sur le bien-être et la santé de l’animal (loi Bêsa) prévoit quant à elle une amende minimale de 2 500 $, et pouvant aller jusqu'à 62 500 $.

Finalement, certaines municipalités interdisent de laisser un chien sans surveillance dans un véhicule et infligent également des amendes

.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Une étude associe 58% des maladies infectieuses aux menaces climatiques

Des menaces climatiques comme les inondations, les canicules et la sécheresse ont aggravé plus de la moitié des centaines de maladies infectieuses qui touchent l'humain, y compris le paludisme, le choléra, l'hantavirus et même l'anthrax. Des chercheurs ont constaté que 218 maladies ― soit 58 % des 375 maladies infectieuses humaines ― semblent ...

29 juillet 2022

Les papillons monarques en danger : voici comment les aider

Fermez les yeux un instant et imaginez un papillon. Je parie que l’insecte flottant que vous visualisez a des ailes orange−rougeâtre, veinées de noir et bordées de taches blanches, les attributs emblématiques de notre bien−aimé papillon monarque américain. Malheureusement, l’espèce qui peuple de nombreux souvenirs d’enfance est en ...

29 juillet 2022

Changements climatiques : la Cour suprême du Canada refuse d'écouter les jeunes Québécois

La Cour suprême du Canada a refusé jeudi d’entendre l’appel de jeunes Québécois qui souhaitent traduire le gouvernement fédéral en justice pour ses efforts jugés insuffisants dans la lutte contre les changements climatiques. Comme c’est son habitude, le plus haut tribunal du pays n’a pas expliqué ce qui motive sa décision. L’organisme ...