X
Rechercher
Publicité

Le fleuve Saint-Laurent

Quand des déchets deviennent des oeuvres d’art

durée 06h00
16 mars 2022
Stéphane Tremblay
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Stéphane Tremblay, Journaliste

Deux artistes de la région confectionneront des œuvres d’art à partir de déchets récupérés dans le fleuve Saint-Laurent.

Philippe Corriveau de Vaudreuil-Dorion et Yann Laframboise de Salaberry-de-Valleyfield réaliseront des œuvres représentant une espèce faunique locale reliée au fleuve en y intégrant du plastique usagé. 

Ces derniers auront l’embarras du choix car plus de 3,5 tonnes de déchets ont été retirées du fleuve lors de la récente opération de nettoyage, chapeautée par le comité ZIP du Haut Saint-Laurent.  Quelque 3,5 km de rive ont également été nettoyés.

Les artistes réaliseront des œuvres pour les municipalités des Coteaux et de Pointe-des-Cascades, et les villes de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot et de Salaberry-de-Valleyfield. Ces œuvres pourront par la suite être admirées de tous dans des endroits publics. Toutes les œuvres seront également accompagnées de panneaux d’interprétation détaillant la démarche artistique des artistes ainsi que l’impact du plastique sur les espèces du fleuve Saint Laurent.  

Rappelons qu’en septembre l'ensemble des artistes avaient été invités à soumettre une proposition d’œuvre d’art extérieure pérenne ayant pour objectif de sensibiliser la population à l’impact du plastique sur la faune locale du Saint-Laurent.

Ce projet fut possible grâce à l’apport du Fonds d’action Saint-Laurent (FASL), par son Programme maritime pour la biodiversité du SaintLaurent (PMB) rendu possible grâce au soutien financier du gouvernement du Québec dans le cadre d’Avantage Saint-Laurent, ainsi qu’Environnement et Changement climatique Canada (ECCC) et le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) par le Programme Interactions communautaires (PIC). Le Comité ZIP a reçu du soutien financier et les services d’accompagnement du Conseil et des arts de la culture de Vaudreuil-Soulanges (CACVS) durant la durée du projet. Enfin, le projet a bénéficié d’un apport financier important de la part de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Renouvellement d'une entente entre la MRC et le Cégep de Valleyfield

La MRC de Beauharnois-Salaberry et le Cégep de Salaberry-de-Valleyfield ont récemment renouvelé leur partenariat pour une durée d’un an en lien avec l'optimisation de la gestion et à la réduction des matières résiduelles générées par l’institution collégiale. Il faut rappeler que cette initiative s’inscrit aux objectifs de la Politique ...

durée Hier 9h00

Disposez de vos appareils de réfrigération, congélation et climatisation de façon écoresponsable

Dans l’optique de sensibiliser la population à l’importance de recycler de manière adéquate les appareils réfrigérants et climatiseurs, l’organisme GoRecycle s’est associé à 260 points de dépôt à travers la province qui ont pour mission d’en disposer écologiquement. Les citoyens du Suroît peuvent donc apporter ces appareils désuets aux ...

18 mai 2022

Mortalité des abeilles: les apiculteurs réclament une aide d’urgence

Les craintes des apiculteurs québécois se sont confirmées. Pour les aider à encaisser le choc d’une mortalité trois fois plus élevée que la moyenne, ils réclament une aide d’urgence du fédéral et du provincial. Les membres des Apiculteurs et des apicultrices du Québec (AADQ) ont enregistré, en moyenne, une mortalité de 60 % dans leurs ruches, a ...