Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

90% des causes d’incendie dans les centres de tri y sont attribuables

Déposer ses piles dans le bac bleu: un geste à éviter

durée 07h00
7 décembre 2021
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

La MRC de Beauhanois-Salaberry souhaite rappeler aux citoyens qu’il ne faut en aucun moment déposer ses piles (batteries) dans le bac bleu de recyclage, celles-ci pouvant poser de sérieux risques d’incendie.

Selon les renseignements communiqués par l’industrie du recyclage, les piles, particulièrement celles au lithium servant à l’alimentation des outils et des équipements électroniques, posent un risque élevé d’incendie lorsqu’elles sont endommagées et mises en contact avec le papier et le carton, hautement inflammables. 

Des cas d’incendies ont d’ailleurs été répertoriés dans certains centres de tri, qui ne sont pas adaptés pour recevoir ce type de produits, mettant ainsi à risque la santé et la sécurité des travailleurs ainsi que l’intégrité des bâtiments, portant ainsi atteinte à la saine gestion des matières résiduelles.

Déposer ses piles au bon endroit 

La MRC rappelle que seuls les imprimés, contenants et emballages sont acceptés dans le bac bleu. Les piles sont des résidus domestiques dangereux qui ne doivent pas se retrouver dans les bacs de collecte.

Le bon geste à faire pour le citoyen est soit de rapporter ses piles usagées à l’un des 3 écocentres municipaux du territoire, situés à Salaberry-de-Valleyfield, à Beauharnois ou à Sainte-Martine, ou encore trouver un point de dépôt à partir du site Internet du programme “Appel à recycler” (appelarecycler.ca) spécialisé dans la récupération sécuritaire de piles usagées.

Dans le doute, on invite les citoyens à contacter la MRC (450-225-5055 /[email protected]) ou encore à consulter l’outil de recherche “Ça va où” du site Internet de Recyc-Québec (recyc-quebec.gouv.qc.ca).

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Une étude associe 58% des maladies infectieuses aux menaces climatiques

Des menaces climatiques comme les inondations, les canicules et la sécheresse ont aggravé plus de la moitié des centaines de maladies infectieuses qui touchent l'humain, y compris le paludisme, le choléra, l'hantavirus et même l'anthrax. Des chercheurs ont constaté que 218 maladies ― soit 58 % des 375 maladies infectieuses humaines ― semblent ...

29 juillet 2022

Les papillons monarques en danger : voici comment les aider

Fermez les yeux un instant et imaginez un papillon. Je parie que l’insecte flottant que vous visualisez a des ailes orange−rougeâtre, veinées de noir et bordées de taches blanches, les attributs emblématiques de notre bien−aimé papillon monarque américain. Malheureusement, l’espèce qui peuple de nombreux souvenirs d’enfance est en ...

29 juillet 2022

Changements climatiques : la Cour suprême du Canada refuse d'écouter les jeunes Québécois

La Cour suprême du Canada a refusé jeudi d’entendre l’appel de jeunes Québécois qui souhaitent traduire le gouvernement fédéral en justice pour ses efforts jugés insuffisants dans la lutte contre les changements climatiques. Comme c’est son habitude, le plus haut tribunal du pays n’a pas expliqué ce qui motive sa décision. L’organisme ...