Publicité

26 octobre 2021 - 05:00

Ville de Salaberry-de-Valleyfield

Pratiquez-vous l'herbicyclage ou le compostage de vos résidus verts?

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Alors que plusieurs citoyens se font un devoir de racler et ramasser les feuilles qui jonchent leur propriété, la Ville de Salaberry-de-Valleyfield encourage la pratique de l’herbicyclage ou du compostage sur son territoire.

La collecte des résidus verts peut être une solution, mais pourquoi ne pas opter pour l’alternative plus naturelle qui consiste à les laisser sur place, à herbicyler ou encore à composter à l’aide du bac brun?

Cette dernière solution est la meilleure pour la santé de son terrain, selon la municipalité.

Plusieurs avantages à cette façon de faire

Mais quels sont les avantages de l’herbicyclage sur la pelouse? En la pratiquant, on retourne au sol une grande partie de ses besoins en azote ou carbone. En nourrissant les organismes responsables de la fertilité naturelle des sols et en y maintenant un haut taux d’humidité, l’utilisation l’utilisation des engrais et de l’eau est diminuée.

Et pour les feuilles mortes?  Pour le bien de son terrain, l’idéal est d’y privilégier le déchiquetage des feuilles, car elles sont un fertilisant naturel pour le gazon. Elles peuvent servir aussi de paillis dans les plates-bandes et autour des arbres. C'est la manière la plus écoresponsable d’agir, affirme la Ville de Salaberry-de-Valleyfield. Pour l’appliquer, voici la marche à suivre:

  1. On déchiquète en passant une dernière fois la tondeuse sur les feuilles mortes, plutôt que de les ramasser et de les ensacher;
  2. On laisse les feuilles déchiquetées sur place. Elles sont une source riche en azote pour le sol et protègeront le gazon pendant l'hiver. Les feuilles mortes se décomposeront au printemps;
  3. On en dépose partout..dans les plates-bandes, au pied des arbres, dans les jardins, sous les haies ou dans le compost. Elles auront le même effet que pour  le terrain;
  4. On ensache le reste et on composte en gardant les feuilles à l'abri des intempéries et en perçant quelques trous d'aération dans les sacs. Il n'est pas bon pour la santé du sol et des plantes de laisser le sol à nu.

Un service annuel de collecte

À Salaberry-de-Valleyfield, le service de collecte porte-à-porte de résidus verts est offert toute l'année en même temps que la collecte des bacs bruns, sans limites de quantité. Au lieu d'être enfouies dans un dépotoir, ces matières seront compostées pour trouver une seconde vie.

Une autre des options qui s’offrent aux citoyens est celle d’apporter les résidus verts à l’Écocentre. Un tarif est applicable si la quantité excède le volume annuel gratuit accepté sur place.

Quelles matières acceptées?

Quelles matières sont acceptées dans le bac brun lors de la collecte? Les feuilles, citrouilles, gazon, herbe, terre noire, aiguilles de conifères et résidus de taille de haies, copeaux, sciure de bois et petites branches de moins de 1 cm de diamètre peuvent y être déposés.

Les branches de plus de 1 cm doivent être déposées à l’Écocentre. Seules les matières disposées dans le bac brun, dans un bac roulant identifié avec un V ou un autocollant ou dans des sacs de papier brun kraft seront récoltées Les sacs de plastique (même ceux qui sont identifiés compostables) sont interdits afin d'éviter la contamination de la collecte.

Pour obtenir d’autres renseignements sur la collecte des résidus verts, on peut visiter le lien suivant: https://www.ville.valleyfield.qc.ca/residus-verts.

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.