Publicité

12 octobre 2021 - 07:00

Environnement

Les feuilles mortes : un engrais naturel qui tombe des arbres

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield incite les citoyens à profiter gratuitement des bienfaits naturels des feuilles mortes qui peuvent protéger et nourrir efficacement leurs espaces verts, et ce, avant de disposer des surplus dans le bac brun pour la collecte de matières organiques.

« Une fois déchiquetées par le dernier passage de tondeuse de l’année, les feuilles mortes vont se décomposer. Comme elles sont riches en carbone, elles vont fertiliser le sol et l’ensemble du jardin. Je recommande même de les épandre sur les plates-bandes, autour des arbres et sous les haies pour protéger les plantations du froid. Les feuilles mortes forment un paillis qui tombe du ciel et se transforme en engrais au printemps », préconise Marie-Lou Lacasse, conseillère en environnement à la Ville de Salaberry-de-Valleyfield. Il s’agit d’une option sans frais et écologique.

Les surplus de feuilles, résidus verts, sciures de bois, petites branches (petits ballots) ou encore les citrouilles, s’ils ne sont pas utilisés pour le compostage domestique, doivent être déposés dans le bac brun ou le jour de la collecte, à côté, dans un bac roulant identifié avec un V ou un autocollant « Résidus verts » ou dans des sacs de papier brun (kraft). Les sacs de plastique (même ceux qui sont identifiés compostables) sont interdits afin d'éviter la contamination de la collecte. Tous les résidus compostables sont interdits à la collecte des déchets.

En dehors des collectes

Les citoyens de Salaberry-de-Valleyfield peuvent également apporter leurs résidus verts à l’Écocentre (ville.valleyfield.qc.ca/ecocentre, 2575, boulevard Mgr-Langlois), du mercredi au dimanche jusqu’au 30 novembre.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.