Publicité

4 octobre 2021 - 13:00 | Mis à jour : 14:27

Comité ZIP Haut-Saint-Laurent

Nettoyer les cours d'eau pour créer des oeuvres d'arts uniques

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Ce samedi le 2 octobre, une opération nettoyage pas comme les autres se tenait à l’embouchure du Canal Soulanges, à Les Coteaux. Lors du passage de Néomédia sur place, la plongeuse et artiste Mélanie Gingras s’affairait à extirper des déchets de l’eau, dont certains seront réutilisés pour agrémenter de futures oeuvres d’artistes de la région.

Pour cette initiative, le Comité ZIP du Haut Saint-Laurent a obtenu une contribution financière de 48 250 $ du Programme Interactions communautaires, lié au Plan d’action Saint-Laurent 2011-2026. Cette démarche est mise en œuvre par les gouvernements du Canada et du Québec pour sa grande campagne de nettoyage de rives et du littoral du fleuve Saint-Laurent.

Ce financement a servi à la réalisation de quatre activités de nettoyage des rives et du littoral, des opérations réalisées en collaboration avec quatre municipalités, soit Notre-Dame-de-l’Île-Perrot, Pointe-des-Cascades, Salaberry-de- Valleyfield et Les Coteaux plus tôt cette année. 

En plus d’améliorer l’état des habitats aquatiques, ce projet vise également à sensibiliser la population à la pollution par le plastique et ses impacts sur la faune. Pour y parvenir, le comité ZIP du Haut Saint-Laurent a choisi de soutenir la réalisation d’œuvre d’art public.

« Ça fait 13 ans que j’y participe titre de plongeuse. Je suis aussi une artiste et je vais participer à l’appel de projets pour réaliser une oeuvre avec les matériaux extirpés des eaux ce samedi. Au total, une quinzaine de plongeurs ont pris part aux quatre activités de nettoyage, plus des bénévoles qui aident à sortir les débris de l’eau. Notre objectif est de retirer quatre tonnes de débris du  fleuve Saint- Laurent et de la rivière Saint-Charles », raconte Mme Gingras qui a pris part à l'opération nettoyage sous la supervision du Service de sécurité incendie de Les Coteaux- Coteau-du-Lac qui prenait place dans une embarcation située à proximité. 

Mme Gingras aimerait bien utiliser le plastique récupéré lors des opérations nettoyage pour l’incorporer à d’éventuelles sculptures. «  J’ai quelques idées d’oeuvres en ce moment en tête. Les municipalités qui participent garderont les réalisations permanentes qui verront le jour dans le cadre de ce projet. Elles seront installées sur leur territoire au printemps 2022.  »

Des pneus au panier de basketball

Quels types de débris les plongeurs trouvent-ils dans ce genre d’opération nettoyage? « Ça varie d’un endroit à l’autre, mais À l’le-Perrot, nous avons trouvé des pneus, des paniers de basketball avec un socle en béton, des lignes à pêche et des vélos. On a aussi repêché beaucoup de pancartes, de cônes ou de trucs qui ne tiennent pas en place lors de forts vents », raconte-t-elle.

Mme Gingras a apprécié de faire sa part pour l’environnement, mais aussi la participation des jeunes enfants, de plus en nombreux aux activités de nettoyage. « C’est beau de les voir, de sentir que la cause leur tient à coeur et qu’ils veulent s’impliquer pour assurer le bien-être de la planète », conclut-elle.

Un appel de propositions, lancé en collaboration avec le Conseil des arts et de la Culture de Vaudreuil- Soulanges et la Ville de Salaberry-de-Valleyfield, est présentement en cours : http://www.artculturevs.ca/nouvelles/appel-de-propositions-oeuvres-dart-public-permanentes pour les artistes intéressés.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.