Publicité

10 septembre 2021 - 10:00

Mal nécessaire pour optimiser le processus d'épuration

Arrêt des pompes dans les stations alimentant l'usine d'épuration de Beauharnois

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le 1er novembre, la Ville de Beauharnois procédera à l’arrêt des pompes dans les stations alimentant l’usine d’épuration du secteur centre, dans le cadre des travaux de mise à niveau. Cette opération pourrait engendrer un débordement des eaux usées partiellement traitées dans le lac Saint-Louis.

Généralement très soucieuse de l’environnement, la Ville de Beauharnois n’a pas d’autres choix que de procéder au rejet de ces eaux usées pour finaliser les travaux. Dans les circonstances actuelles, il s’agit d’un mal nécessaire pour optimiser le processus d’épuration de l’usine présentement défaillant.


Dans les circonstances actuelles, le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques a donné son aval afin de procéder à cette action essentielle menant aux étapes finales des travaux. De ce fait, afin de limiter au maximum l’impact environnemental, cette intervention se déroulera selon la période autorisée par le Ministère.

Afin de respecter les exigences ministérielles et informer la population, des panneaux informatifs ont été installés en bordure des berges affectées par ce rejet. De plus, les résidences et les municipalités situées en aval de Beauharnois ont été informées de l’opération.

Une fois la nouvelle usine en fonction, le traitement d’assainissement atteindra les normes de conformité du Ministère. Il est important d’indiquer que le rejet des eaux usées partiellement traitées dans le lac Saint-Louis n’a aucune répercussion sur la qualité de l’eau potable traitée à l’usine de filtration.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.