Publicité

16 août 2021 - 08:00

Revalorisation des items laissés à l'écocentre

Le Centre du Nouvel-Envol au service de la Municipalité de Saint-Zotique

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Afin de permettre la revalorisation des divers items laissés à son écocentre, la Municipalité de Saint-Zotique a entériné, lors de la dernière séance du conseil, une résolution lançant un projet en ce sens.

Proposé par un des employés de la Municipalité, le projet vise à permettre aux étudiants du Centre du Nouvel-Envol de Salaberry-de-Valleyfield de récupérer des items encore utilisables ou du moins réparables, qui auront préalablement été mis de côté.

« Beaucoup de choses sont mises dans les écocentres et on voit souvent des trucs qui pourraient encore être utilisés par d’autres personnes », a souligné le maire, Yvon Chiasson, en citant l’exemple d’un grille-pain. « Parfois c’est seulement le fil qui ne fonctionne plus. En le récupérant, les étudiants du Centre du Nouvel-Envol pourraient apprendre à le réparer et ensuite le revendre. Ils pourraient ainsi ramasser des sous pour s’offrir des activités », a-t-il ajouté.

Puisque les écocentres sont gérés par la MRC, la Municipalité se devait d’obtenir les autorisations nécessaires avant d’aller de l’avant avec le projet. « Nous avons finalement établi un protocole d’entente pour ce projet avec la MRC. Ce protocole nous permet donc d’aller de l’avant », a conclu M. Chiasson.

Tous les détails entourant les procédures pour les étudiants devraient être partagés dans les semaines à venir.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.