Publicité

22 août 2021 - 12:00

Développement durable

RAPPEL: Beauharnois encourage l’apiculture urbaine sur son territoire

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

En juillet dernier, les élus de la Ville de Beauharnois ont accepté de poser un geste concret en matière de développement durable. Comment? En autorisant les citoyens à faire de  l’apiculture urbaine sur son territoire.  Cela signifie donc que les intéressés peuvent implanter jusqu’à deux ruches d’abeilles dans leur cour.

Afin d’assurer la sécurité de la population, la Ville de Beauharnois a adopté une règlementation pour encadrer les apiculteurs urbains. Ce règlement est complémentaire à celui du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ). Par ailleurs, il est obligatoire de demander un permis avant d’installer des ruches. Cette demande de permis est gratuite auprès de la Ville.

Résumé de la règlementation :

  • Un maximum de 2 ruches peut être implanté sur un terrain ;
  • Les ruches doivent être situées en cour arrière ou latérale et doivent respecter certaines distances ;
  • Un écran protecteur pour diriger la trajectoire de vol des abeilles doit être installé ;
  • Une enseigne mentionnant la présence de ruches doit être installée sur le terrain ;
  • Un type de ruche est obligatoire et elle doit être construite en bois avec un toit métallique.

Pourquoi protéger les abeilles ?

L’apiculture urbaine vise notamment à équilibrer l’écosystème et surtout à protéger les abeilles, une espèce en déclin partout dans le monde. Cet insecte pollinisateur assure la fertilisation des plantes et la production des graines et des fruits.

Sans eux, les aliments consommés n’existeraient pas : « De plus en plus de citoyens choisissent d’accueillir des abeilles dans leur cour pour contribuer, à leur façon, à la production locale de nourriture. L’apiculture urbaine contribue à accroître la production locale de miel, la pollinisation et le verdissement des milieux urbains », mentionne le maire de Beauharnois, M. Bruno Tremblay.

Pour demander un permis, les citoyens doivent adresser leur requête au Service de l’occupation du territoire par téléphone, courriel, ou en utilisant de formulaire en ligne. Pour toute la règlementation complète, rendez-vous sur le site Web de la ville dans la section, principaux règlements.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.