Publicité

17 juin 2021 - 15:00

Situé dans le secteur de la rue Beaulac

Salaberry-de-Valleyfield vise un reboisement massif du petit bois vert

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield a déposé, tout récemment, auprès d’Hydro-Québec, une demande de reboisement massif du petit bois vert, situé dans le secteur de la rue Beaulac à Salaberry-de-Valleyfield. Une réponse de la Société d’État est attendue à la fin juin par la municipalité.

Au quotidien, ce boisé offre un lien avec la piste cyclable du Parc régional Beauharnois-Salaberry et ce secteur est assez achalandé autant en hiver qu’en été.

« Le fait que ce secteur soit contigu à cette installation régionale amène son lot de visiteurs sur place. Nous avons donc adressé une demande à Hydro-Québec pour pouvoir reboiser ce terrain. Selon nos estimations, au moins 40 000 arbres pourraient y être plantés. Nous devrions recevoir une réponse d’ici la fin du mois de juin», a précisé le maire Miguel Lemieux lors de la plus récente assemblée du conseil municipal.

Il a précisé que c’est la MRC de Beauharnois-Salaberry qui gère les installations du Parc régional, mais que les terrains qui devront être reboisés sont la propriété de la Société d’État, d’où l’implication de cette dernière dans le dossier.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.