Publicité

2 avril 2021 - 08:00

Salaberry-de-Valleyfield

Bac bleu: les couvercles sans séparateur sont de retour à l'Écocentre

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Les citoyens de Salaberry-de-Valleyfield qui souhaitent se procurer gratuitement des couvercles standards non compartimentés pour les bacs bleus peuvent le faire dès maintenant auprès de la municipalité. Ce changement permet d’augmenter le volume disponible dans le bac d’environ 60 litres et donc de faciliter la participation citoyenne pour détourner toujours plus de matières recyclables du bac noir vers l’enfouissement.  

Pour se procurer le couvercle non compartimenté, il faut se rendre à l’Écocentre (2 575 Mgr-Langlois) en rapportant la cloison et le couvercle du bac de récupération après les avoir retirés. Il s’agit d’un prérequis pour la remise du nouveau couvercle, d’autant qu’ainsi le plastique qui constitue les cloisons sera récupéré. 

En raison de la quantité limitée, l’attribution des couvercles s’effectuera aux 1 000 premières personnes qui se rendront à l’Écocentre. Ces couvercles sont disponibles exclusivement pour les résidents de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield.

Retrait et installation du couvercle

Un guide explicatif est disponible sur le site Web de la Ville : ville.valleyfield.qc.ca/matieres-recyclables afin d’aider au retrait du vieux couvercle et de la cloison du bac comme à l’installation du nouveau. L’opération simple s’effectue en quelques minutes.

Rappelons que depuis 2012, il n’est plus nécessaire de séparer les matières dans le bac de récupération, le mode « pêle-mêle » étant accepté.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.