Publicité

10 février 2021 - 07:00

D'une superficie d'environ 11 terrains de football

Nouvelle aire protégée dans le secteur de Grande-Île

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le maire de Salaberry-de-Valleyfield, Miguel Lemieux, s’est servi des réseaux sociaux cette semaine pour présenter une nouvelle aire protégée située dans le secteur Grande-Île. D’une superficie d’environ 11 terrains de football, celle-ci compte plusieurs sentiers qui prendront place dans le futur parc Marcel-Gareau. 

Ces lopins de terre ont été protégés récemment par le conseil municipal via des échanges de terrains avec certains promoteurs. « C’est adossé à ce boisé que sera érigée la future école primaire. Vous imaginez le paysage au sein duquel nos enfants vont avoir la chance d’aller apprendre? », indique le maire dans sa publication.

L’endroit est également relié à une série de sentiers qui s’étendent sur une distance importante. Par exemple, le premier magistrat, précise qu’après 1h30 de marche sur place, il n’avait toujours pas pu en faire le tour. «  Tout le secteur est protégé, le zonage n’y permettant pas de développement. Ce lieu est vraiment à découvrir pour ceux qui ne connaitraient pas encore ce beau coin de notre ville! », ajoute-t-il.

Le meilleur moyen pour accéder à cet espace vert naturel est de se rendre dans le prolongement de la rue Lecompte. Par le fait, les citoyens curieux pourront apercevoir l’Avenue de la Traversée qui reliera prochainement les boulevards Monseigneur-Langlois et Bord-de-l’Eau.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.