Publicité

20 janvier 2021 - 11:00

Programme de paiement direct pour les producteurs laitiers

468 M$ pour les producteurs laitiers du Canada

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Au cours des derniers jours, le gouvernement du Canada a acheminé à tous les producteurs laitiers du pays des lettres indiquant comment accéder au 2e paiement du Programme de paiement direct pour les produits laitiers

La nouvelle a été confirmé par la ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, Marie-Claude Bibeau. 

En fonction de leurs quotas laitiers, les producteurs laitiers recevront des paiements en espèces de 468 millions de dollars en 2020-2021, 469 millions de dollars en 2021-2022 et 468 millions de dollars en 2022-2023. Pour recevoir leur paiement, les producteurs doivent s’inscrire au Programme auprès de la Commission canadienne du lait avant le 31 mars 2021.

Cette nouvelle étape fait suite à l’annonce de la ministre le 28 novembre dernier sur le versement promis d’une indemnisation complète et équitable aux producteurs laitiers, s’élevant à 1,75 milliard de dollars, sur quatre ans au lieu de huit, pour les concessions en matière d’accès aux marchés négociées dans le cadre de l’Accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne (AECG) et de l’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGC).
 

Consultations en cours 


Le gouvernement du Canada procède aussi à des consultations auprès de représentants des industries du poulet, des œufs, du dindon et des œufs d’incubation sur l’élaboration de programmes de compensation sur dix ans, assortis d’un budget de 691 millions de dollars, que la ministre Bibeau a aussi annoncés en novembre 2020.

En réponse aux demandes du secteur, ces programmes contribueront à stimuler l’innovation et le développement des marchés pour les producteurs. Les consultations devraient s’achever prochainement en début d’année, et les détails des programmes seront annoncés dès que possible.

La ministre Bibeau a fait cette annonce lors d’une table ronde tenue aujourd’hui avec des producteurs sous gestion de l’offre du Sud-Ouest de la Montérégie au Québec. 
Les discussions ont aussi porté sur les difficultés auxquelles font face les producteurs sous gestion de l’offre, l’indemnisation récemment annoncée, les transferts intergénérationnels, la durabilité et l’environnement.

Le gouvernement du Canada reconnaît que les producteurs canadiens sous gestion de l’offre sont des moteurs du secteur agricole et de l’économie au Canada. Tout en continuant de faire face aux difficultés posées par la pandémie de COVID-19, ces femmes et ces hommes continuent de faire en sorte que nous ayons des produits de la meilleure qualité dans nos épiceries et dans nos assiettes. La force du secteur est essentielle à la vitalité des exploitations agricoles et des régions rurales de l’ensemble du pays.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.