Publicité

3 avril 2020 - 07:00

Pour optimiser et faciliter la collecte à l’approche de la belle saison

Plusieurs alternatives pour se débarrasser des résidus verts

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Alors que le printemps a fait son arrivée depuis quelques jours et que la saison estivale n’est pas très loin, les citoyens de la MRC de Beauharnois-Salaberry ne tarderont pas à racler les pelouses et à préparer les terrains et jardins, ce qui générera un bon volume de branches, de feuilles mortes et de résidus verts.

À lire aussi: 

68 cas de COVID-19 confirmés dans la région du Suroît en date du 31 mars​

La MRC invite donc à remplir le bac brun destiné à la collecte des matières organiques (résidus alimentaires et résidus verts). Pour des motifs de qualité du compost, l’utilisation de sacs de plastique n’est pas permise. Ces derniers ne seront donc pas collectés.

Dans l’éventualité où le bac ne pourrait contenir tout le volume de branches, de feuilles, et de résidus verts, et pour optimiser et faciliter la collecte, le citoyen peut déposer ses surplus à côté du bac brun, de l’une de ces façons :

-  Dans des sacs de papier (sans attache, bande autocollante ou élastique);

-  Dans des poubelles fermées et étanches (max. 100 litres) identifiées d’un

« V »;

-  Dans des bacs roulants d’une autre couleur que le brun étant identifiés

d’un « V ».

Il faut s'assurer de laisser un dégagement suffisant autour du bac brun, afin de faciliter sa collecte. Veuillez aussi noter que les branches excédant 1 centimètre de diamètre ne doivent pas être déposées à la collecte des matières organiques.

Dans ce cas, il est recommandé de vérifier auprès de sa municipalité pour connaître l’existence d’une collecte spéciale de branches ou pour savoir si l'écocentre de sa région, une fois qu’il rouvrira au terme de la pandémie, acceptera de les recevoir.

Le feuillicyclage : une alternative intéressante 

Une autre intéressante façon pour le citoyen de disposer de ses feuilles mortes sur le terrain est de les broyer avec la tondeuse et de les laisser au sol plutôt que de les racler. C’est ce qu’on appelle le feuillicyclage. Les feuilles ainsi déchiquetées fourniront à votre sol et à vos plantes une partie des éléments minéraux dont ils ont besoin.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.