Publicité

7 décembre 2019 - 09:00

Sur son site Internet

Les priorités de l’eau mises à jour par OBV SCABRIC

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

En 2013-2014, la SCABRIC, aujourd’hui connue sous le nom OBV SCABRIC tenait des démarches de consultations sur les priorités de l’eau. En cette fin d’année 2019, l’organisme dévoile le résumé de ces priorités, au terme d’une année de nouvelles consultations et rencontres auprès de plusieurs citoyens de la région.

Celles-ci sont essentiellement les mêmes qu’il y a cinq ans. Le constat le plus important? L’eau potable doit être de qualité et disponible en quantité suffisante. Ensuite, les écosystèmes aquatiques et terrestres doivent contribuer à la qualité de vie. Les problèmes qui ressortaient le plus sont ceux associés :

- au traitement déficient des eaux usées municipales et aux surverses (ex. flushgate);

- à la contamination d’origine agricole;

- au manque d’application des règlements par les inspecteurs municipaux;

- aux installations sanitaires des résidences isolées non conformes (fosses septiques et champs d’épuration); 

- à l’érosion; 

- aux inondations; 

- aux conséquences des changements climatiques (inondations, sécheresse, fonte décalée dans le temps, pluie hivernale); 

Des lacunes ont été relevées dans le plan directeur de l’eau ont aussi été noté par les participants. Selon eux, il y aurait place à l’ajout d’actions qui favorisent une prise de conscience environnementale de l’importance de l’eau, l’application réglementaire améliorée et l’utilisation des bonnes pratiques agroenvironnementales (qui vont beaucoup plus loin que le respect de la bande riveraine), précise l'organisme de Sainte-Martine. 

Cette mise à jour a été réalisée par un sondage en ligne et par des groupes de discussion qui ont permis d’approfondir les échanges et de cerner les motivations. Au total, 75 répondants ont participé au sondage en ligne et 38 participants bénévoles se sont réunis en huit groupes de discussion. Les discussions ont rassemblé des citoyens, recrutés par les membres du conseil d’administration. La majorité d’entre eux étaient des riverains. Ceux-ci connaissaient peu ou pas l’organisme et provenaient de presque partout sur le territoire.

Découvrez la suite en cliquant ici ou téléphonez au 450-427-0911.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.