Publicité
13 juin 2019 - 06:00

Plus d'une trentaine de personnes ont participé à la grande corvée de nettoyage.

2392 livres de déchets sont sorties du lac Saint-François

Par Jessica Brisson, Journaliste

Plus d'une tonne de déchets a été retirée du lac Saint-François, lors de la grande corvée de nettoyage qui s'est tenue le 9 juin dernier.

L'instigatrice du projet et gestionnaire de la page Sauvons les milieux humides à Saint-Zotique, Marie-Martine Richer s'est inspirée du mouvement MISSION 100 TONNES et a invité la population à se rassembler pour nettoyer les berges du lac Saint-François. 

Plus d'une trentaine de personnes se sont réunies pour l'événement qui a rapidement pris des allures de fête familiale. Tout le monde, parents et enfants ont pris place dans différentes embarcations et ont navigué pour récupérer des déchets.  En moins de sept heures et sur une distance d'environ 1 km, ils ont sorti 2392 livres de déchets, dont 56 pneus.

Une prochaine corvée de nettoyage est prévue ce samedi 15 juin, mais cette fois, sur les berges de la rivière Saint-Charles du côté de Salaberry-de-Valleyfield.  Si vous souhaitez y participer, visitez la page Facebook de l'événement

La MISSION 100 TONNES

Le projet MISSION 100 TONNES a été mis sur pied par deux Québécois engagés, Jimmy Vigneux et la biologiste Lyne Morissette. En 75 jours, les activistes ont réussi à sortir du fleuve et des rivières, 13 tonnes de déchets. Devant un tel succès, Jimmy Vigneux et Lyne Morissette ont peaufiné leur structure, trouvé du financement et lancé la MISSION 100 TONNES. Rapidement, plusieurs organisations à travers le Québec se sont jointes au mouvement.  

Pour en savoir plus :

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.