Publicité
1 mai 2019 - 14:00

Environnement

Retour des boîtes pour récupérer les piles à Salaberry-de-Valleyfield

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Des nouvelles boîtes visant à recycler les piles et batteries usagées ont fait leur apparition à différents endroits dans la Ville de Salaberry-de-ValleyfieldCes contenants respectent les nouvelles exigences de sécurité pour l’entreposage et le transport grâce à l’ensachage individuel qui empêche le contact entre les piles et batteries pouvant provoquer des étincelles et donc incendie ou explosion. Ce service est gratuit.

Les boîtes de récupérations se trouvent, entre autres, dans plusieurs bâtiments municipaux du territoire : bâtiment de la gestion du territoire (275, rue Hébert), bibliothèque Armand-Frappier (80, rue Saint-Thomas) et sa succursale de Saint-Timothée (4949, boulevard Hébert), Écocentre (2575, boulevard Monseigneur-Langlois), hôtel de ville (61, rue Sainte-Cécile), Maison de la jeunesse 12-17 (42, rue Anderson) et le bâtiment du Service récréatif et communautaire (479, rue Hébert).

Prévention du danger à la maison

Avant de se rendre au point de collecte, la recommandation est d’enrubanner les bornes de chaque pile à l’aide d’un ruban transparent, d’un ruban électrique non conducteur ou d’une bande adhésive, en gardant l’étiquette lisible.

Pas dans la poubelle!

La consommation de piles et batteries s’élève chaque année à plusieurs milliards. À l’intérieur, on y retrouve de nombreux métaux lourds (nickel, cadmium, mercure, plomb, zinc, lithium, etc.) qui peuvent être toxiques pour tous les êtres vivants et très polluants pour les sols puisque, jetées dans la nature, enfouies ou incinérées, les piles relâchent ces métaux polluants. Les jeter à la poubelle ou dans la nature, c'est aussi gaspiller des ressources naturelles dont certaines sont précieuses et dont l’extraction est polluante et coûteuse alors que près de 75 % des matériaux qui composent les piles peuvent être recyclés. Cela représente annuellement plusieurs milliers de tonnes de métaux récupérées pouvant servir à la fabrication de divers objets : gouttières en zinc, couverts en acier inoxydable, tôles de voitures, etc.

Processus de recyclage

Une fois les piles et les batteries prêtes, elles sont expédiées aux installations de traitement spécialisées selon leur composition chimique. Ensuite, on en extrait les produits chimiques et les métaux utilisables dans la fabrication de nouveaux produits. Les déchets sont éliminés de manière responsable et sécuritaire en toute conformité. Le recyclage se déroule entièrement en Amérique du Nord. Rien ne finit dans un site d’enfouissement. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.