Publicité
22 avril 2019 - 15:00

En conférence à Valspec

L'instigateur du Pacte pour la transition sera à Salaberry-de-Valleyfield

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le Pacte pour la transition, un mouvement environnemental auquel plusieurs personnalités du Québec ont adhéré, sera au coeur d'une conférence prochainement. L'instigateur de ce projet, aussi auteur et metteur en scène bien connu, Dominic Champagne s'arrêtera au Collège de Valleyfield, le 24 avril à 16h30 pour partager ses connaissances sur le sujet avec les intéressés. 

L’événement, qui se déroulera à la salle Albert-Dumouchel, est gratuit et ouvert au grand public. Celui qui a signé plus de 100 œuvres et a reçu plusieurs prix et distinctions laisse maintenant place à ses convictions environnementales. Pour ce faire, il participe à une grande tournée des établissements collégiaux de la province, afin d’encourager la mobilisation citoyenne dans un mouvement de transition écoénergétique.

Avec le Pacte pour la Transition, Dominic Champagne s’est engagé pour deux ans, bénévolement et à temps plein, à mobiliser les citoyens de tous les horizons pour répondre à l’urgence d’agir dans la lutte au réchauffement climatique, par des actions citoyennes et des politiques concrètes. Avec sa conférence, son objectif est d’encourager les élus à inclure les changements climatiques dans un projet de loi.

Cet événement est rendu possible grâce à l’initiative de Sara Youcef, une étudiante engagée du Cégep de Valleyfield. « Considérant que la crise climatique est un enjeu important et que notre avenir l’est tout autant, nous vous invitons à assister à cette conférence en grand nombre. Venez constater la mobilisation étudiante », invite-t-elle.

Le Cégep de Valleyfield invite à son tour la population à assister à cette conférence gratuite. Le climat est l’affaire de tous. Pour plus d’informations : https://www.lepacte.ca/

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.