Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
11 juillet 2018 - 13:00

Dès le 12 juillet

Sainte-Martine émet une interdiction d’arrosage sur son territoire jusqu’à nouvel ordre

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Bien qu’elle soit terminée depuis quelques jours, la canicule de la semaine dernière a encore des impacts. Depuis, plusieurs municipalités ont signalé des réserves d’eau critiques. Dans cette optique, Sainte-Martine émet une interdiction d’arrosage en vigueur dès demain.

Par ce geste, elle emboîte le pas à de nombreuses municipalités de la région. L’interdiction commence demain, le jeudi 12 juillet.

«  On  a pris des mesures afin de renforcer la mise en application du Règlement numéro 2012-214 régissant l’utilisation de l’eau potable dès l’annonce de l’interdiction d’arrosage de la Ville de Châteauguay. Cependant, avec les conditions météorologiques des prochains jours, on préfère agir rapidement pour préserver le plus possible la nappe phréatique », précise Isabelle Marchand du service des communications de la municipalité.

Précisions que c’est la Ville de Châteauguay qui dessert Sainte-Martine en eau potable.

Amendes distribuées

L’interdiction d’arrosage inclut les systèmes d’arrosage manuel ou automatique, le remplissage des piscines et le nettoyage extérieur (voiture, asphalte et maison).

Les contrevenants qui ne respecteront pas cet avis seront passibles d’une amende de 300 $ à 1 000$ tel que le stipule le règlement municipal. L’inspecteur de la ville sera mandaté pour sillonner le territoire de façon accrue au cours des prochains jours.

L’arrosage manuel à l’aide d’un arrosoir sera toléré.

Pour infos: Service de l’urbanisme au (450) 427-3050 poste 240.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.