Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

En présence des candidats régionaux

Le PQ lance officiellement sa campagne dans Beauharnois

durée 06h00
9 septembre 2022
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

C'est hier en fin de journée que la candidate du Parti Québécois dans Beauharnois, Claudine Desforges procédait au lancement officiel de sa campagne électorale. À cette occasion, elle recevait les militants, membres des médias et candidats des circonscriptions voisines au café culturel La Factrie de Salaberry-de-Valleyfield.

Sur place, on pouvait apercevoir  des souverainistes assumés comme Louise Leduc-Laître, Pierre LaGrenade, Véronique Poirier de la Société nationale des Québécois du Suroît et la députée fédérale de Salaberry-Suroît, Claude DeBellefeuille. 

Pour leur part, les candidats Samuel Patenaude (Soulanges), Christopher Massé (Vaudreuil), Nathan Leblanc (Huntingdon) et Marianne Lafleur étaient sur place pour échanger avec les militants et faire part de leur point de vue quant à l'indépendance du Québec. 

« Je trouve ça rassurant et motivant de voir des jeunes candidats entrer dans la course et se battre à nos côtés pour que le Québec devienne un pays. Tous les candidats présents ici sont allumés et impliqués depuis des années dans cette cause que ce soit auprès des forums jeunesse du Bloc Québécois ou du Parti Québécois. Le rassemblement de ce soir a pour but de donner de l'énergie à nos candidats», a précisé l'élue qui représente la région à la Chambre des Communes à Ottawa.

Au cours de l'activité, chaque candidat a pris la parole à tour de rôle en commençant par Mme Desforges. Cette dernière a été dépeinte comme une femme impliquée dans sa communauté qui a à coeur la cause des femmes et des aînés. 

« Mon implication en politique est l'aboutissement de mon engagement des dernières années dans la communauté. Je suis comme Obélix. Je suis tombée dans la marmite souverainiste dans mon enfance. Pour moi, le PQ est la seule et unique porte d'entrée vers l'indépendance du Québec. Je m'engage à défendre notre culture, notre langue française et notre identité afin que l'on devienne un pays à part entière», a-t-elle exprimé devant une foule conquise avant de recevoir un message personnalisé de soutien du chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet. 

De son côté, Nathan Leblanc, candidat dans Huntingdon qui englobe les municipalités de Sainte-Martine et Saint-Urbain-Premier situées dans la MRC de Beauharnois-Salaberry a confirmé que son amour pour l'indépendantisme date de très longtemps. 

« Je milite depuis que je suis mineur. Un de mes amis m'a dit de prendre une carte du PQ il y a quelques années. Je lui ai dit que s'il réussissait à m'avoir une vidéo personnalisée de Paul St-Pierre Plamondon, je le ferais. Aujourd'hui, j'ai ma carte (rires!) et il a réussi le défi. À mon sens, le PQ est celui qui mise le plus sur une alliance intergénérationnelle. Je suis d'ailleurs fièrement le plus jeune candidat du Québec pour ce parti. J'ai encore beaucoup de choses à apprendre, mais plusieurs grands politiciens nous ont tracé la voix comme René Lévesque, Jacques Parizeau et Pauline Marois qui est un bel exemple pour toutes les femmes et jeunes filles qui veulent se lancer en politique.»

Pour sa part, Christopher Massé, un anglophone de naissance et candidat dans Vaudreuil, a admis être un indépendantiste assumé. « Le PQ c'est une grande famille. La promotion de la langue française et la protection de l'environnement me tiennent particulièrement à coeur. J'ai commencé à m'intéresser à ce parti en 2015 lors de la période d'austérité imposée par le gouvernement Couillard. J'espère de porter mes idées jusqu'à l'Assemblée nationale et démontrer que la souveraineté n'est pas uniquement réservée qu'aux francophones.»

Enfin, le candidat dans Soulanges, Samuel Patenaude a affirmé que l'indépendance du Québec concerne tout le monde. « Les jeunes ont leur mot à dire pour prendre les décisions qui forgeront leur avenir. Pour ma part, je promets de continuer le combat de l'indépendance pour le reste de ma vie. Je n'arrêterai jamais», a-t-il confié sous les applaudissements des militants. 

Rappelons en terminant, que le vote par anticipation se tiendra sur deux jours, soit les 25 et 26 septembre, soit une semaine avant le jour du scrutin le 3 octobre. 

 

 

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 16h00

Plusieurs chefs en blitz médiatique mardi lors de la campagne électorale

Plusieurs chefs des cinq principaux partis politiques du Québec se prêteront à un blitz médiatique, mardi, au 31e jour de la campagne électorale provinciale. La cheffe libérale Dominique Anglade prendra notamment part à pas moins de six entrevues avec différents médias de Montréal et de Québec au cours de la journée. En soirée, elle se rendra au ...

24 septembre 2022

Les jours de vote par anticipation se tiennent demain dans Beauharnois

C'est demain et après demain, soit les 25 et 26 septembre que les électeurs sont attendus aux urnes dans les circonscriptions de Beauharnois.  Les bureaux de vote sont ouvert de 9h30 à 20h.  Pour savoir où aller voter, on peut consulter la carte de l'électeur acheminé par la poste. Sinon, on peut obtenir l'information sur le site d'Élections ...

24 septembre 2022

Envie de travailler aux élections provinciales?

À l'approche des élections provinciales, Élections Québec est à la recherche de personnes intéressés à travailler dans les bureaux de vote. Plusieurs postes sont à combler dans la circonscription de Beauharnois, mais aussi dans de nombreux comtés de la province.  Environ 700 personnes seront engagées et formées au cours de la période électorale ...