Publicité

2 octobre 2021 - 15:00 | Mis à jour : 15:12

Elle fera du porte-à-porte dans les prochaines semaines

Roxanne Poissant lance officiellement sa campagne à la mairie de Beauharnois

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Conseillère municipale sortante à la Ville de Beauharnois, Roxanne Poissant plonge tête première dans une nouvelle aventure politique en briguant la mairie aux élections de novembre prochain. C’est son amour pour la municipalité qui la pousse à vouloir s’y investir davantage en tant que future mairesse.

C'est lundi dernier qu'elle lançait officiellement sa plateforme électorale en direct du Musée québécois d'archéologie. 

« Nous avons plusieurs défis devant nous et c’est le moment de faire la différence et de mettre en place les changements qui doivent s’opérer. Je me présente comme candidate indépendante et je m’engage, si je suis élue, à travailler en équipe avec tous les candidats élus dans chaque district nonobstant les allégeances de ceux-ci », indique celle qui s’est engagée à faire campagne sans pancarte par souci environnemental.

Pourquoi vise-t-elle un poste à la mairie? Pour assurer un développement économique durable, soigner l’environnement, pour favoriser la santé et la vie active, pour s’organiser localement au profit du développement socioéconomique, pour déclarer Beauharnois amie des arts et des lettres, pour faire rayonner l’identité beauharlinoise et pour mieux travailler ensemble pour la municipalité.

Plusieurs enjeux importants sur le territoire

« Plusieurs enjeux me tiennent à coeur comme les logements sociaux ou abordables dont on manque cruellement. Plusieurs promoteurs sont intéressées actuellement à venir s’établir sur notre territoire. Il faut ouvrir la discussion avec eux pour tenir compte des besoins en logement abordable. La redéfinition du centre-ville de Beauharnois me tient aussi beaucoup à coeur, car je suis membre d’un comité ayant cet objectif », résume-t-elle.

En effet, en tant que conseillère Mme Poissant a participé en tant que membre d’un comité visant à redéfinir le centre-ville sous trois aspects: l’esthétisme des rues, la densification du centre-ville et l’usage public des lieux. Dans le cadre de cette démarche, plusieurs groupes de citoyens, d’entrepreneurs et de représentants d’organismes du territoire ont été rencontrés.

Autre enjeu important pour elle: le développement durable. D’ailleurs, sa plateforme compte sept axes et 25 objectifs reliés à cette thématique qu’elle aimerait mettre en place si elle accède au poste convoité. Le patrimoine bâti et sa mise en valeur est aussi une préoccupante importante pour l'élue sortante, tout comme le développement économique, la promotion des commerces locaux et la valorisation des arts et de la culture sur le territoire municipal. 

Au cours des prochaines semaines, Roxanne Poissant ira à la rencontre des citoyens dans le respect des consignes sanitaires en vigueur. Elle a déjà débuté à faire du porte-à-porte avec un motorisé qui affiche ses couleurs. « C’est un peu mon quartier général. Humblement, je crois que ma capacité d’écoute et mon aptitude à faire des liens entre les ressources existantes en fonction des besoins de tout un chacun afin de servir au mieux les citoyens. Je crois que mon expérience de conseillère va m’aider si j’accède à la mairie, car je connais les problématiques et dossiers en cours sur le territoire. Le réseau avec lequel j'ai travaillé comme conseillère sera aussi un outil très précieux tant sur le plan local, régional que national», ajoute-t-elle.

Pourquoi faut-il aller voter le 7 novembre prochain ? « Parce que le palier municipal et notre gouvernement de proximité et que les enjeux sont importants. C’est le moment de s’impliquer pour orienter le développement de la municipalité pour le futur », conclut-elle.

On peut obtenir plus d’informations sur Roxanne Poissant via sa page Facebook officielle.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.