Publicité

26 septembre 2021 - 15:00

Beauharnois

Une femme d'affaires saute dans la course dans le district 5

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Marie-Josée Paiement, native de Beauharnois, a annoncé qu’elle sauterait dans la mêlée des élections municipales 2021 en se présentant au poste de conseillère municipale dans le district Parc Industriel.

Tout comme Manon Fortier et Dominique Bellemare, elle a choisi d’appuyer la candidature de Bruno Tremblay, qui vise un second mandat au poste de maire.

Forte de son expérience de plus de 30 ans comme agente de bord chez Air Transat, Marie-Josée entend en faire profiter concitoyens. « Mon emploi m’amène à travailler en équipe, une valeur que je privilégie. Quand je suis à bord, ce que je souhaite, c’est d’en donner un peu plus pour les passagers, de faire en sorte qu’ils aient le goût que je sois de leur voyage de retour », a mentionné, sourire en coin, la candidate.

Femme d’affaires

Une vraie boule d’énergie, Marie-Josée a décidé de s’investir dans une entreprise commerciale, Bronzage au soleil d’ici, qui a pignon sur rue dans le centre-ville de Beauharnois. La revitalisation du centre-ville est donc une de ses priorités.

« J’ai choisi ce district pour satisfaire mes deux passions soient celle d’être près des gens et de dynamiser le commerce local. Je connais les impacts que la pandémie a eus sur nos entreprises. Les solutions pour assurer la reprise et la pérennité se feront en écoutant nos commerçants », a précisé Marie-Josée.

Membre du club Optimiste pendant plusieurs années et bénévole auprès de divers organismes, elle est une femme humaine qui apprécie le contact avec le public. Marie-Josée a donc la tête remplie d’idées pour revitaliser le district 5 et compte sur son écoute et son entregent, et sur la vision, l’expérience et les compétences de Manon Fortier, Dominique Bellemare et Bruno Tremblay pour concrétiser le tout.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.