Publicité
23 octobre 2019 - 06:00 | Mis à jour : 08:57

La députée actuelle de Salaberry-Suroît avait terminée au 3e rang

Élections fédérales 2019: un taux de participation légèrement plus bas qu’en 2015

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le 21 octobre en soirée, Claude DeBellefeuille du Bloc Québécois a été élue députée de la circonscription de Salaberry-Suroît. En 2015, celle-ci s’était classée au troisième rang des intentions de vote derrière le NPD et le PLC. Pourtant, on a enregistré cette année, un taux de participation légèrement plus faible qu’aux dernières élections en 2015.

C’est que l’on constate lorsqu’on prend connaissance des résultats de l’élection fédérale de 2015. Pour cette dernière, 92 500 électeurs étaient inscrits sur la liste électorale et 65,9 % d’entre eux se sont prévalus d’exercer leur droit de vote à l’époque.

Rappelons qu’à ce moment, c’est Anne Minh Thu Quach, députée sortante dans Salaberry-Suroît cette année qui avait conservé la confiance des électeurs à la hauteur de 30,43 %. Elle avait été suivie de très près par le candidat libéral Robert Sauvé, ex-maire de la Ville de Coteau-du-Lac, qui avait récolté 29,18 % des votes. Au 3e rang, on retrouvait Mme DeBellefeuille, qui tentait un retour en politique fédérale. Elle avait réussi à convaincre 28,36 % des électeurs à l’époque alors que le Parti conservateur avait mis la main sur 9.97 % des votes. Au cinquième rang, on pouvait voir le Parti vert qui avait attiré 1,41 % des suffrages (voir tableau pour plus de détails).

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.